Découvrez le premier anti-moustique « sans »

Fruit, Fruits, Salade De Fruits, Frisch, Bio, Santé

Anti moustique sans : Revenir à l’essentiel et laisser le superflu sur le bord de la route.

En tant que consommateurs avertis, vous avez déjà lu les étiquettes des produits que vous achetez. Oh consternation, vous vous êtes rendus compte que le charabia qui y était présent était totalement incompréhensible pour les néophytes. Avez-vous déjà pensé que si les industriels créent des étiquettes si complexes c’est simplement parce qu’ils cherchent à cacher les ingrédients réels de leurs marchandises? Soucieux de leur santé, de nombreux citoyens commencent à lever les boucliers face aux industries indélicates et lancent les actions « sans » qui visent un retour à l’essentiel.

Panneau De Ville Route Utile Utilisation U

Ne gardez que ce qui est vraiment utile.

La vague verte : du « bio »… mais pas seulement

Depuis quelques années, le « bio » a le vent en poupe. De simple effet de mode, le « bio » est devenu un véritable phénomène de société. Ensemble, décryptons cette nouvelle tendance.

Qu’est-ce que le « bio » ?

Le « bio » est une terminologie qui est apparue au sein de l’agriculture.

Face au nombre grandissant d’insecticides, de pesticides et récemment d’OGM, certains citoyens ont décidé d’œuvrer pour une alimentation différente. Analyses scientifiques à la main, ces citoyens souhaitaient démontrer la dangerosité des produits chimiques sur l’alimentation et donc créer un courant nouveau dont le cœur était une alimentation saine pour tous.

Si les premières années ont été difficiles pour ce style de culture, les résultats sont néanmoins probants. Aujourd’hui, une grande majorité de la population admet consommer plus ou moins régulièrement des produits « bio ». Par ailleurs, le phénomène se déploie également au niveau commercial puisque de plus en plus de magasins spécialisés ouvrent leurs portes.

Le « bio » est donc aujourd’hui une tendance véritable vers un retour à la nature.

Fruit, Fruits, Salade De Fruits, Frisch, Bio, Santé

Ne pas gâcher les vraies saveurs.

Le « bio »… le retour à l’essentiel

Loin des clichés reliant le « bio » aux hippies et à quelques écolos allumés, le phénomène témoigne d’une volonté réelle de retourner à l’essentiel.

Les consommateurs sont de plus en plus regardants face à l’origine et à la culture des aliments qui se trouvent dans leurs assiettes. Ils souhaitent revenir à une alimentation traditionnelle exempte de tous les composés chimiques et de toutes les innovations technologiques actuelles qui commencent à leur faire peur. Les citoyens prônent donc de plus en plus le naturel.

Le « bio » a fait des petits

Aujourd’hui, le « bio » tend à devenir un terme générique qui désigne l’intégralité des aliments mais également des biens qui sont cultivés ou fabriqués selon des conditions strictes.

Plus largement, le vocable est utilisé par les consommateurs dans la grande majorité des produits « sans ». Ces produits ouvrent aujourd’hui la voie à de nouveaux horizons.

«En résumé, l’agriculture pollue l’eau à grands coups de nitrates, de phosphates et de pesticides, et les consommateurs paient non seulement leur nourriture, les aides aux agriculteurs, mais aussi la facture de dépollution. » – Isabelle Saporta

Les « sans » : pourquoi un tel succès ?

Les produits « sans » ont un succès indéniable dans la population pour 3 raisons majeures : ils permettent aux consommateurs un contrôle plus ou moins total sur la ligne de production, ils sont exempts d’un grand nombre de produits chimiques dont la dangerosité fait peur, ils sont déclinables dans des modes de vie complets.

Poison, Liquide, Toxique, Verre, Bouteille, Chimie

Les produits chimiques ne sont pas dénués d’effets secondaires.

La maîtrise de la ligne de production

Les produits et aliments « sans » sont généralement des marchandises de proximité.

Initialement vendus dans des magasins spécialisés ou des magasins « bio », les biens de consommation étiquetés « sans » offrent des labels de qualité qui garantissent une surveillance totale de la ligne de production. Les consommateurs sont donc rassurés par la vigilance des autorités de tutelle qui veillent à mettre sur le marché des marchandises de qualité.

L’exemption des produits chimiques

Les labels « bio » sont très souvent accompagnés d’allégations « sans ». Celles-ci sont présentes non seulement sur les biens alimentaires mais également sur toute une autre catégorie de produits comme les cosmétiques, les produits de nettoyage ou encore certains types de vêtements. Les allégations « sans » les plus communes sont :

  • sans gluten ;
  • sans lactose ;
  • sans colorants ;
  • sans conservateur ;
  • sans additifs chimiques ;
  • sans OGM ;
  • sans pesticide ;
  • sans ammoniaque ;
  • sans paraben ;

Les déclinaisons

Face au succès des produits « sans », toute une série de nouveaux comportements est apparue chez les consommateurs. Depuis quelques mois, une nouvelle vague est née avec les régimes « sans ».

Ces régimes ont pour vocation d’exclure un ou plusieurs composants alimentaires dans le but de préserver, d’améliorer ou de retrouver la santé. Si certains ont une utilité réelle, d’autres, par contre, sont totalement farfelus.

Régime Alimentaire, Alimentaire

Tous les régimes ne sont pas destinés à maigrir.

Le régime « sans sucre »

Le régime « sans sucre » traque les sucres ajoutés dans les aliments. S’il conserve les sucres naturels et les amidons, ce régime peut être suivi sans dommage pour la santé. C’est d’ailleurs le régime qui est pratiqué par les diabétiques et par les personnes cherchant à contrôler leur poids. Il ne faut cependant pas le confondre avec le régime « cétogène » qui cherche à supprimer l’intégralité des sucres et qui est, par conséquent, dangereux sans contrôle médical.

Le régime « sans gluten »

Le régime « sans gluten » cherche à bannir tous les aliments fabriqués à partir de céréales qui contiennent du gluten. Il s’agit donc de s’interdire les aliments à partir de blé, d’orge, de seigle et de nombreuses autres céréales communes. Ce régime est très à la mode car il permet de cristalliser les angoisses de la population sur les méfaits supposés du gluten.

À l’heure actuelle, ce régime n’apporte pas grand-chose à la santé. Il n’est utile qu’aux personnes qui souffrent réellement de la maladie cœliaque ou d’une intolérance au gluten. Cela représente moins de 10 % de la population.

Le régime « sans lactose »

Le régime « sans lactose » exclut de l’alimentation les produits contenant du lactose, c’est-à-dire les produits à base de lait de vache et de lait de chèvre ainsi que leurs dérivés.

Si ce régime est utile pour les personnes qui souffrent effectivement d’un déficit important en lactase et qui, par conséquent, ne peuvent plus digérer le lactose contenu dans les produits laitiers, il est sans intérêt pour les autres consommateurs. Ne pas consommer de produits laitiers, c’est également se priver de leurs bienfaits nutritionnels.

Quand la conscientisation atteint la technologie

La volonté de maîtrise des contaminants chimiques atteints aujourd’hui la technologie. De plus en plus de constructeurs et de créateurs sont sensibles à la conscientisation populaire et tentent de limiter, au mieux, la dangerosité des composés chimiques de leurs inventions. C’est pour cela, que pour la première fois, un anti-moustique « sans » a été mis sur le marché. Le Moskitofree offre, en effet, une solution totalement dépourvue de toxicité pour l’homme et pour les animaux.

Le Moskitofree est :

  • sans pesticide ;
  • sans DEET ;
  • sans odeur ;
  • sans prise ;
  • sans huiles essentielles ;
  • sans produits chimiques ;
  • sans danger ;
  • sans effets secondaires ;
  • sans parfum ;
  • sans volonté de destruction.

Énergie Solaire, Énergie De Remplacement

Les technologies respectueuses de l’environnement sont de plus en plus nombreuses.

Depuis les découvertes des bienfaits avérés du « bio », la mode des produits « sans » a le vent en poupe. Loin d’être une lubie, ce nouveau mode de consommation offre des perspectives nouvelles tant pour la santé humaine que pour l’environnement. Afin de satisfaire les nouvelles exigences des consommateurs, le Moskitofree offre une alternative anti-moustique dépourvue de tous les effets délétères de ses prédécesseurs. C’est la solution qu’il vous faut pour lutter efficacement contre les diptères mais également sauvegarder notre belle planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3139c4b00e08c3538fe009655485945d}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}
%d blogueurs aiment cette page :