Quels anti-moustiques naturels utiliser avec un bébé ?

Bébé Garçon Sourire Enfant Heureux Mignon

Protéger bébé sans l’intoxiquer.

Avec leurs bourdonnements incessants, les moustiques perturbent nos nuits, et celles des bébés. De plus, leurs démangeaisons sont ennuyeuses et suffissent à troubler le comportement des bébés. Ensemble, voyons comment protéger un bébé des piqûres de moustiques et les produits qu’il est bon d’utiliser, ou non, pour les éloigner.

Bébé Garçon Sourire Enfant Heureux Mignon anti moustique bébé

Attention aux piqûres de moustiques chez les bébés !

Comment protéger un bébé des piqûres de moustiques ?

Sous nos latitudes, les piqûres de moustiques sont généralement sans danger. Cependant, elles sont de véritables plaies et tendent à perturber la tranquillité des bébés. Aussi, pour éviter tout incident, il convient avant tout de protéger les bébés des piqûres de moustiques. Pour cela, il y a bien sûr la prévention mais également plusieurs catégories d’anti-moustiques, dangereux ou non, qu’il faut utiliser avec bon sens et parcimonie.

La prévention

La meilleure façon de prévenir les piqûres de moustiques est bien évidemment d’éviter les insectes. Si dans la pratique, le risque zéro n’existe jamais, certains comportements peuvent néanmoins réduire drastiquement les expositions aux diptères.

Les produits parfumés attirent les insectes.

L’eau stagnante

L’eau stagnante est le lieu de prédilection d’un grand nombre d’insectes, dont les moustiques. C’est à proximité de ces endroits qu’ils se reproduisent et qu’ils aiment batifoler. Évitez donc les endroits où les eaux stagnantes sont présentes comme les abords d’un étang ou d’un marais.

L’eau stagnante peut également se cacher là où on ne l’attend pas. C’est pourquoi il faut également penser à éliminer toutes les sources d’eau stagnante comme les pots à fleurs, les jouets, les piscines pour enfants ou encore les gouttières. À défaut de pouvoir évincer totalement ces différents objets, il faut les vider et les rincer régulièrement. Certaines larves de moustiques ne prennent que quelques jours pour être à maturité.

Les horaires

Comme tous les animaux, les moustiques ont des moments d’activité plus intense. Certains sont diurnes, d’autres nocturnes mais la grande majorité ont des pics d’activité à l’aube et à l’aurore. Aussi, il est intéressant de ne pas sortir avec un bébé ou un enfant à bas âge au lever du jour ou au coucher du soleil. Pensez également que les insectes sont plus nombreux à ces moments de la journée lorsque les températures sont chaudes et que l’humidité de l’air est élevée.

Les vêtements et les accessoires

Si malgré tout vous devez vous rendre dans une région où les moustiques sont omniprésents, certains accessoires et certains vêtements peuvent vous aider à repousser ces petits vampires.

Lorsque vous sortez avec votre enfant, son corps doit être entièrement recouvert de vêtements. Il faut impérativement que son pantalon soit rentré dans ses chaussettes pour empêcher les moustiques d’y entrer. Le chapeau est également le bienvenu et les souliers seront de préférence fermés. Il semble aussi que les couleurs claires aient beaucoup moins tendance à attirer les insectes.

Dans les régions à risque, la moustiquaire n’est pas une option. Cet accessoire, pas toujours esthétique certes, est d’un grand secours pour entourer une poussette, un landau ou un lit. Elle permet d’empêcher les moustiques d’accéder à votre enfant. Ainsi, vous êtes certains qu’il est protégé des piqûres.

Les anti-moustiques … oui mais

Il existe un grand nombre d’anti-moustiques chimiques sur le marché. La majorité sont réellement efficaces contre les petits diptères, mais présentent néanmoins des effets secondaires, parfois dangereux. C’est pour cela qu’ils sont généralement déconseillés, voire même interdits, à l’utilisation chez les bébés et les jeunes enfants.

Bébé, Bébé Fille, Bébé Qui Dort

La peau des bébés est fragile face aux anti-moustiques chimiques.

Le DEET

Ce produit anti-moustiques est le plus connu. Étudié par les scientifiques, il a réellement démontré son efficacité sur toutes les sortes de moustiques. Cependant, la molécule qui compose cet anti-moustiqus a également démontré une toxicité avérée, notamment sur les bébés. Il est donc tout à fait contre-indiqué d’utiliser ce produit, à plus forte raison s’il est hautement dosé, sur un enfant en bas âge, ou même en sa présence.

L’icaridine

L’icaridine est un anti-moustique qui est également appelé picaridine. Plus récent que le DEET, il semble bénéficier de la même efficacité face aux petits diptères. Moins dangereux que son prédécesseur, il n’a cependant pas démontré une totale innocuité pour les humains, notamment pour les bébés et les jeunes enfants. Par conséquent, ce produit est également fortement déconseillé à l’utilisation pour les nourrissons ou les enfants en bas âge.

La perméthrine, la tetraméthrine et le PBO aussi sont suspectés d’être cancérigènes.

Les anti-moustiques naturels … pas sans danger

Il est commun de penser que les produits naturels sont sans danger. Si dans la plupart des cas c’est véridique, pour les bébés ou les jeunes enfants, la prudence reste de mise. En effet, un grand nombre d’anti-moustiques naturels comportent des huiles essentielles, dont certaines ne peuvent pas être utilisées chez les nourrissons.

L’huile essentielle d’eucalyptus ou d’eucalyptus citronné

L’eucalyptus et plus précisément son huile essentielle est communément utilisée pour soulager les troubles respiratoires. Cependant, la plante a également la vertu de pouvoir repousser les moustiques. Si son efficacité est réelle, des précautions d’usage sont néanmoins obligatoires.

En effet, suivant la variété d’eucalyptus utilisée, son usage est déconseillé aux enfants de moins de 3 à 6 ans. Par conséquent, ce remède naturel, n’est pas sans danger pour les plus jeunes.

L’huile essentielle de citronnelle

Moins efficace que les produits chimiques, l’huile essentielle de citronnelle est l’anti-moustique de grand-mère par excellence. Réputée sans aucun danger, cette huile essentielle ne doit néanmoins pas être appliquée sur un enfant de moins de 2 ans. Et même à partir de cet âge, elle doit être utilisée avec modération jusqu’à 6 ans au moins.

Les dispositifs naturels

Au rayon des anti-moustiques naturels, un grand nombre de produits, plus ou moins farfelus, existent sur le marché. La grande majorité sont cependant totalement inefficaces. Il est donc inutile d’essayer de protéger bébé des piqûres de moustiques avec des dispositifs à ultrasons, généralement hors de prix, ou des bougies à la citronnelle dont la seule qualité est de parfumer l’air ambiant. De plus, dans certains cas, les parfums sont chimiques et donc potentiellement dangereux pour les voies respiratoires de votre enfant.

La solution Moskitofree

Hors des sentiers battus, le Moskitofree est une solution ingénieuse qui offre une protection efficace, sans produits chimiques. Basé sur un système de capteurs d’odeur, il permet de rendre l’humain invisible pour le moustique. Il n’utilise aucun produit toxique, aucunes technologies invasives et ne présente pas le moindre risque pour les enfants, les bébés et les femmes enceintes.

Par conséquent, il représente sans doute le futur de la protection anti-moustique afin d’offrir à chacun un accessoire qui soit respectueux de sa santé et de son environnement.

Protéger un bébé des moustiques peut parfois se révéler compliquer. Entre les produits chimiques toxiques et les solutions naturelles généralement inadaptées, la prévention reste sans aucun doute l’arme la plus efficace. Pour la rendre encore meilleure, il faut la marier avec un produit sans danger pour les tous petits, comme l’étonnant Moskitofree.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2dc4881c637bb676e5037efe283a8ac7ggggggggggggggggggg
%d blogueurs aiment cette page :