3 astuces pour se protéger efficacement des moustiques cet été

Humain, Enfant, Fille, Face, Sourire

Protection moustique efficace : une armure naturelle pour un été sans piqûres de moustiques.

Ils hantent vos nuits jusqu’à vous en rendre fous. Ils s’insinuent dans vos intérieurs par le moindre petit interstice. Ils investissent vos jardins et colonisent vos chambres à coucher. Ce sont bien sûr les moustiques, ces indéboulonnables petits insectes de l’été. Voici 3 astuces naturelles pour vous protéger efficacement des piqûres de ces petits vampires nocturnes.

Humain, Enfant, Fille, Face, Sourire

La moustiquaire est un anti-moustique physique efficace.

Mettez des barrières physiques

Les moustiques sont des petits diptères qui ont la désagréable habitude de s’incruster dans vos vies. Véritables passagers clandestins, ils vous persécutent jusque dans votre chambre à coucher. Entre eux et vous, la guerre est déclarée. Reste à savoir qui va la gagner. Pour ne pas vous transformer en buffet géant pour vampires miniatures, il vous faut mettre des barrières physiques entre eux et vous.

La moustiquaire

Simple mais efficace, la moustiquaire reste la première mesure de prévention pour éviter les piqûres de moustiques. Elle peut se placer sur une porte ou une fenêtre pour éviter la pénétration des insectes chez vous. La moustiquaire peut également se placer autour de votre lit, à la façon baldaquin.

Quelque soit votre choix, la moustiquaire empêchera les petits diptères d’atteindre votre peau et de vous piquer. Bien qu’efficace, la moustiquaire ne vous empêchera cependant pas de les entendre voler.

Les vêtements amples

Pour vaincre les moustiques, notamment lorsque vous êtes à l’extérieur, des vêtements amples peuvent vous être d’un grand secours. Pour être les plus efficaces possible, ces vêtements seront également de couleur claire. Dans une zone particulièrement infestée, pensez à rentrer votre bas de pantalon dans vos chaussettes et votre bas de chemise dans votre pantalon.

Les manies des moustiques

Aedes Aegypti Dessin Animé Illustration Ma

Seule la femelle moustique pique.

Le moustique ne se nourrit pas de sang, il préfère le nectar des fleurs.

Tous les moustiques ne sont pas des insectes nocturnes.

Il existe plus de 3000 espèces de moustiques différentes.

La grande majorité des espèces de moustiques ne piquent pas les êtres humains.

Appliquez des mesures de bon sens

Si les moustiques ont tendance à proliférer autour de vous, c’est sans doute qu’ils y trouvent un habitat adéquat. Quelques mesures de bon sens peuvent rendre votre maison moins attractive pour les petits diptères.

À la chasse aux eaux stagnantes

Les moustiques ont besoin de zones humides pour se reproduire. Ils aiment batifoler aux abords des marais ou des étangs mais ne dénigrent pas d’autres zones avec des eaux stagnantes. Pour décourager les moustiques de s’installer près de votre demeure, pensez à chasser toutes les eaux stagnantes, notamment dans votre jardin. Celles-ci se cachent parfois dans les détails. Pot de fleurs, piscines ou vieux objets abandonnés, les moustiques sont plutôt opportunistes lorsqu’il s’agit de trouver une aire de reproduction.

Les parfums entêtants

Les moustiques sont attirés par un certain nombre d’odeurs. Des études ont mis en lumière que les parfums enivrants ont tendance à être attractifs pour les petits diptères. Par conséquent, ne tentez pas le diable et laissez les parfums envoûtants pour une saison plus fraîche.

Les goûts et les couleurs… ce que préfèrent les moustiques

  • Les personnes qui dégagent énormément de CO2.
  • Les personnes du groupe sanguin O.
  • L’odeur de certaines productions physiologiques comme l’acide lactique.
  • L’odeur de certaines bactéries, ou associations de bactéries.

Utilisez le bon répulsif

Pour se débarrasser des moustiques, sans toutefois les tuer, les répulsifs sont des solutions correctes. Il existe, dans cette catégorie d’anti-moustiques, un grand nombre de possibilités.

Produits chimiques … attention

Nucléaire Dangereux Danger Rayonnement Rad

Pour lutter contre les moustiques, il existe sur le marché un grand nombre de produits chimiques efficaces.

DEET, picaridine ou IR3535, toutes ces molécules ont fait leurs preuves pour écarter ou tuer les diptères. Cependant, ces produits sont également toxiques pour les êtres humains. Ils ne peuvent en aucun cas être utilisés en présence de jeunes enfants ou de femmes enceintes.

Les produits chimiques dans les anti-moustiques… attention au danger intoxication !

Le répulsif olfactif

Depuis la nuit des temps, un certain nombre de répulsifs olfactifs sont utilisés pour écarter les moustiques. Parmi ceux-ci, la citronnelle possède encore de nombreux adeptes. Si cette plante, ou plus précisément l’odeur de son huile essentielle, parvient à décourager un certain nombre de diptères, son efficacité reste limitée.

Un répulsif de nouvelle génération

Avec son approche singulière, le moskitofree se révèle être un anti-moustique de grande qualité.

En effet, la technologie de cette machine, tout à fait originale, aborde la situation sous un angle nouveau. Le moskitofree ne cherche pas à produire une odeur ou une molécule destinée à faire fuir les moustiques. À l’opposé, il propose une technologie qui rend l’humain inodore pour le diptère. De cette manière, il ne trouve plus sa proie et ne la pique donc pas.

Cette approche, tout à fait nouvelle, a le mérite d’être non toxique tant pour les humains que pour les animaux et l’environnement. Par ailleurs, la technologie du moskitofree a été brevetée par l’institut Pasteur. La machine a également réussi le test de la cage, reconnu tant par l’union européenne que par l’OMS.

Le test de la cage… qu’est-ce que c’est ?

Le test de la cage a été défini par l’OMS et a été adopté par les pays de la communauté européenne comme référence pour tester l’efficacité des produits anti-moustiques.

Le test consiste à placer le bras d’un volontaire équipé du système anti-moustique à valider dans une cage de 40 × 40 × 40 cm dans laquelle se trouvent 200 moustiques femelles affamées.

Les experts estiment que l’anti-moustique n’offre plus la protection souhaitée lorsque le volontaire est piqué 2 fois consécutivement par les moustiques présents.

Plus d’une fois, les moustiques ont gâché vos vacances. Qu’ils vous rendent fous en volant au plus près de vos oreilles ou à cause des démangeaisons de leurs piqûres, vous souhaitez les éloigner une fois pour toutes. En appliquant quelques précautions simples et en vous dotant d’un appareil tel que le moskitofree, vous pouvez mettre fin, définitivement, au cauchemar des petits vampires suceurs de sang.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

360312fda9d6899bc1cdf0ebd9de3bf1UUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU
%d blogueurs aiment cette page :