Soleil, insectes, parasites,… Comment protéger votre peau en voyage ?

Maldives Tropiques Tropicaux Drone Air Vue

Mieux vaut trop de protection que pas assez.

La peau est le plus grand des organes humains. C’est également le plus exposé aux dangers extérieurs. Il faut donc en prendre particulièrement soin, surtout lorsqu’elle est fragilisée. C’est généralement le cas en vacances où il faut prendre certaines mesures de bon sens afin d’éviter tous les problèmes.

Maldives Tropiques Tropicaux Drone Air Vue

Les tropiques sont-ils vraiment paradisiaques ?

Le soleil

Lorsque l’on pense aux vacances, le soleil fait partie des premières images qui se glissent dans l’esprit. S’il est bienfaisant à de nombreux points de vue, le soleil peut, en excès, se révéler nocif.

Lorsque l’on part en vacances sous les tropiques, mais pas uniquement, il faut songer à protéger correctement sa peau du soleil. En effet, il est prouvé depuis longtemps que les coups de soleil et l’excès de soleil en général sont responsables d’un grand nombre de cancers de la peau.

Pour limiter les risques, il faut appliquer régulièrement des crèmes solaires et éviter de s’exposer aux heures les plus chaudes. Il faut également être sensible au renouvellement des produits solaires dont la durée de protection n’est seulement que de quelques heures. De plus, ces produits sont également sensibles à l’eau. Il faut donc renouveler les applications après chaque baignade.

Les spécialistes recommandent un indice 30 minimum pour les zones tropicales.

Tropicaux Coucher De Soleil Été Sunset Bea

La puissance du soleil peut être dangereuse pour la peau.

Les insectes

Maudits moustiques

Malgré sa petite taille et son apparence inoffensive, le moustique est et reste, année après année, le premier prédateur de l’homme.

Chaque année, les moustiques « anophèles » font des ravages dans les régions tropicales et subtropicales. Ils sont responsables de centaines de milliers de décès et pas uniquement chez les autochtones. En effet, un certain nombre de vacanciers décèdent également de la malaria parce qu’ils n’ont pas pris correctement leur traitement ou parce qu’ils n’ont pas consulté à l’apparition des premiers symptômes. Les protections contre les moustiques doivent être strictement respectées afin de limiter le risque de contamination.

Tout aussi charmants et redoutables, les moustiques du genre Aedes font également de nombreuses victimes en Amérique du Sud et en Afrique en inoculant le virus de la fièvre jaune. Principalement actifs en journée, ce sont des prédateurs redoutables. Si un vaccin efficace existe contre la fièvre jaune, il doit être administré correctement. Pensez-y avant votre départ. Ces mêmes moustiques sont également responsables des épidémies de maladies arboviroses. Si celles-ci font moins de victimes, elles n’en sont pas pour le moins très redoutables.

Si vous partez en Asie, les espèces du genre Culex représentent aussi un danger puisqu’elles transmettent l’encéphalite japonaise. Bien que le risque de la contracter tant que l’on séjourne en ville soit assez réduit, il ne faut jamais oublier que son potentiel létal est très élevé.

Quelque soit le type de moustiques auquel vous allez avoir affaire, il vaut mieux prévenir que guérir. Aussi, adoptez un Moskitofree pour éviter les piqûres de moustiques.

Piqûre De Moustique, Gravure, Démangeaisons, Allergie

Rien de tel qu’une piqûre d’insecte pour gâcher vos vacances.

Les punaises

Les punaises du genre Triatoma sont des punaises hématophages. Leur morsure est généralement nocturne et indolore, mais elles peuvent contenir un parasite infectieux qui est responsable de la maladie de Chagas. Cette maladie provoque des dommages au niveau du cœur notamment.

Pour lutter contre les punaises, il faut dormir sous une moustiquaire recouverte d’un drap. Cela vous permettra de vous protéger à la fois de l’animal vivant mais également de ses déjections qui contiennent le parasite.

Les mouches

Bien que totalement inoffensives sous nos latitudes, les mouches présentes en Afrique sont bien différentes. Celles que l’on appelle les mouches tsé-tsé sont responsables de la maladie du sommeil et ne sont pas forcément farouches faces aux hommes. Il existe également sur le continent africain des mouches qui pondent leurs œufs dans le linge. En portant les vêtements, les larves passent sous la peau pour s’y développer. Les lésions provoquent de grosses démangeaisons et sont également responsables d’infections parasitaires. Pour éviter de se retrouver dans cette situation, vous devez repasser votre linge avec un fer très chaud pour neutraliser les œufs.

Les tiques

Il n’y a pas forcément besoin de partir au bout du monde pour se faire mordre ou piquer par des insectes susceptibles de transmettre des maladies graves. Nos campagnes sont également infestées par les tiques.

Les tiques sont responsables de la maladie de Lyme mais également de la méningo-encéphalite. Porter des vêtements couvrants lors des promenades à la campagne est déjà un pas essentiel dans la protection. Mais ne vous fiez pas simplement à cette barrière naturelle et vérifiez correctement votre peau après chaque sortie. Votre vie pourrait en dépendre.

La mouche espagnole

Présente dans le sud de l’Europe, la mouche espagnole provoque des lésions et des gonflements qui s’accompagnent d’une sensation de brûlure. La formation d’ampoule n’est pas rare et se traite avec des crèmes contre les brûlures. Une consultation médicale s’impose néanmoins.

Les parasites

Il existe dans les pays exotiques, un grand nombre de parasites qui ne rêvent que de s’installer sous votre peau. Affaiblie par les agressions du soleil ou de l’humidité, celle-ci se transforme facilement en un véritable bouillon de culture propice au développement des parasites, bactéries, virus et champignons.

Aussi, vous devez faire attention de ne pas vous gratter afin de ne pas ouvrir la voie à ses charmants hôtes qui n’attendent qu’à entrer. Si cela vous produit, vous risquez d’être infectés par des maladies sympathiques comme la lèpre, la gale, la teigne ou encore l’impétigo.

Main Blessure Abrasion Cutanée Gall Sangla

Les parasites peuvent provoquer de graves lésions cutanées … prudence !

Si vous vous promenez dans des zones de campagne, faites également attention aux déjections des animaux sauvages qui peuvent également être porteuse de parasites. La boue contaminée par des excréments de chat ou de chien peut notamment infecter les humains avec des vers nématodes. Si la grande majorité de ces vers ne survivent pas dans la peau d’un hôte humain, ceux qui y parviennent peuvent se déplacer sous l’épiderme pendant plusieurs mois provoquant une irritation cutanée et de violentes démangeaisons. Pour éviter d’être contaminé par cette parasitose tropicale classique, il faut éviter de vous promener à pieds nus et bien évidemment vous asseoir sur un drap de plage.

Si les pays tropicaux sont de magnifiques destinations pour des vacances ensoleillées, il faut néanmoins respecter quelques précautions d’usage pour protéger sa peau. La crème solaire, la moustiquaire et les vêtements longs doivent évidemment faire partie de votre bagage. N’oubliez pas non plus votre Moskitofree pour éviter les piqûres de moustiques et les maladies qui leur sont associées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

f8276c6c32dda3b67b37b7f07e9160e1WWWWWWWWWWWWWWWWWW
%d blogueurs aiment cette page :