Comment se protéger contre les moustiques en Afrique ?

se proteger contre les moustiques pour un safari en afrique

D’envahissants prédateurs

Lors d’un voyage dans les zones tropicales, une protection efficace contre les moustiques est indispensable. Cependant, les anti-moustiques pour un voyage en Afrique seront bien différents des anti-moustiques destinés aux zones tempérées comme l’Europe. Mais alors, quel est le meilleur anti-moustique pour une zone tropicale ?

Pourquoi est-il indispensable de se protéger des moustiques lors d’un voyage en Afrique ?

Acheter un anti-moustique pour l’Afrique est une condition sine qua non pour des vacances réussies. En effet, non contents de perturber nos nuits par leurs vols incessants, certains moustiques présents dans les zones tropicales sont également des facteurs de maladies graves.
Au nombre des maladies transmises par le moustique, nous comptons notamment le paludisme, la fièvre jaune, le zika, la dengue ou encore le chikungunya. Afin de sensibiliser les plus réticents, il faut signaler que le paludisme tue près d’un million de personnes chaque année en Afrique subsaharienne. Ce chiffre dépasse celui des morts causées par sida.
Pour passer de bonnes vacances, mais surtout pour éviter des désagréments de santé potentiellement mortels, se munir d’un anti-moustique tropical est une nécessité. Encore faut-il savoir quels anti-moustiques sont efficaces dans ces régions ?

Anti-moustique ou anti-moustique ?

Les anti-moustiques pour un voyage en Afrique ne sont pas toujours forcément ceux auxquels on s’attend. En effet, pour se protéger convenablement de ces petits vampires, il est parfois intéressant d’avoir recours à des techniques bien différentes des produits chimiques. Ensemble, faisons le tour des anti-moustiques pour un voyage en Afrique.

Barrière physique … J’ai dit

Avant de commencer une entreprise de démolition ou un massacre à coups de bazooka, certaines précautions d’usage peuvent déjà nettement réduire les nuisances. Le plus simple, et le plus efficace aussi, est sans doute de mettre une barrière physique entre votre épiderme et le petit suceur de sang. Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous. Elles sont complémentaires et faciles d’utilisation.

Les vêtements

Même si cela peut parfois paraître compliqué dans des pays où la chaleur dépasse quelques fois le supportable, des habits longs sont indispensables pour se prémunir des moustiques. Vous devez donc opter pour des pantalons longs, des T-shirts ou des chemises à manches longues ainsi que des chaussures fermées. Le but est bien sûr de réduire la surface d’épiderme qui est exposée aux morsures de moustiques. Vous penserez également à mettre des vêtements amples ou à vous vêtir avec des tissus épais. Des matières fines ou élastiques comme le Lycra arrêtent très peu les petits diptères.
Même si la communauté scientifique reste divisée sur le sujet, pensez également à choisir des couleurs claires. En effet, un grand nombre de scientifiques sont enclins à penser que les moustiques s’attaquent davantage aux personnes qui portent des couleurs obscures.

Les moustiquaires

Imparables contre les assauts des petits vampires, les moustiquaires constituent l’indispensable à emmener en Afrique. Dans le cas où vous séjourneriez dans une région particulièrement infestée ou sensible aux maladies transmises par les moustiques, vous penserez à imprégner votre moustiquaire d’un anti-moustique prévu pour les voyages en Afrique.
Pour éviter toute déconvenue lors de votre arrivée en Afrique, pensez à emporter la moustiquaire dans votre bagage. Ainsi, vous serez assurés de son état. N’oubliez pas qu’un moustique peut se faufiler à l’intérieur par le moindre petit trou.

Les produits chimiques… oui mais

S’il existe de nombreux répulsifs efficaces sous les zones tempérées, la situation se complique quelque peu pour trouver un anti-moustique pour un voyage en Afrique. En effet, les moustiques tropicaux sont réputés pour être plus résistants face aux produits chimiques. Il convient donc de choisir des molécules adaptées à la situation.
Les meilleurs anti-moustiques destinés aux zones tropicales sont évidemment ceux qui contiennent du DEET. Cette substance de synthèse est reconnue comme étant la plus efficace contre tous les types de moustiques. Elle est donc recommandée pour toutes les zones tropicales en particulier dans celles où les moustiques sont vecteurs de maladies. Cependant, en raison de son agressivité, cette molécule n’est pas dénuée de danger.
Néanmoins, elle reste le premier choix pour les anti-moustiques pour un voyage en Afrique. Il est d’ailleurs vivement conseillé de l’utiliser dans les zones particulièrement infestées où sévissent des moustiques porteurs de maladies graves. L’utilisation restera néanmoins modérée et réfléchie. N’oubliez pas que les répulsifs contenant du DEET sont déconseillés aux enfants et aux femmes enceintes.

Les produits additionnels… pourquoi pas

Pour lutter contre les moustiques, il existe également toute une catégorie de produits dits additionnels qui ne sont pas forcément très efficaces, mais, qui, associés peuvent néanmoins apporter une protection modérée. Clairement insuffisants dans les zones infestées, ils restent cependant intéressants pour cumuler les effets répulsifs.
Parmi ces produits dits additionnels, on compte notamment la citronnelle, les bracelets anti-moustiques, les ultrasons portables, le géranium ou encore les bougies anti-moustiques.

Une révolution dans le paysage des anti-moustiques

Loin des produits chimiques dangereux ou des solutions naturelles limitées, un nouvel appareil destiné à l’éloignement des moustiques fait son chemin. Basé sur une technologie novatrice, cet ingénieux système produit des ions négatifs destinés à capter et à neutraliser les odeurs humaines. De cette façon, les moustiques sont incapables de découvrir la présence de l’homme. De ce fait, ils ne les piquent pas. Véritablement efficace, cette machine possède une autonomie de 15 heures, de quoi passer des nuits tranquilles.

Précautions supplémentaires

En dehors des anti-moustiques pour les voyages en Afrique, certaines précautions peuvent être prises pour se protéger des petits diptères. En effet, certaines situations ou certains comportements multiplient les risques d’être confrontés à une armée de petits vampires.
Parmi les nombreux conseils utiles pour lutter contre les moustiques, nous vous recommandons particulièrement :

  • d’éviter de sortir à l’aube au crépuscule, ce sont les heures où les moustiques tigres sont les plus actifs,
  • de ne pas dormir près d’un cours d’eau, c’est à cet endroit généralement que se trouvent des nuages entiers de petits diptères,
  • d’éviter de porter des parfums susceptibles d’attirer les insectes,
  • de penser à vous doucher régulièrement car l’odeur de la transpiration est particulièrement attractive pour les moustiques,
  • de porter des moustiquaires de tête si vous avez à traverser des zones marécageuses.

Si vous suivez scrupuleusement tous ces conseils et que vous optez pour un anti-moustique adapté à un voyage en Afrique comme le capteur d’anions révolutionnaire, vous êtes véritablement parés pour des vacances de rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

a8b5d452fbc2ce6c5154f604e527ac80____________________________
%d blogueurs aiment cette page :