Pourquoi les moustiques piquent certaines personnes et pas d’autres ?

Écoles De Danse, Les Moustiques, Masse

Faites-vous buffet à volonté pour tous les moustiques du coin ?

Face aux moustiques, nous ne sommes pas tous égaux. Si certains semblent éviter les piqûres, d’autres, au contraire, attirent les petits diptères comme la confiture attire les mouches. Contrairement aux idées reçues, les goûts des moustiques ne sont pas anarchiques mais répondent à des critères stricts, notamment olfactifs. Focus sur ce qui attire ou non les moustiques.

Écoles De Danse, Les Moustiques, Masse

Les moustiques ne choisissent pas leurs proies au hasard.

Qu’est-ce qui attire les moustiques ?

Si certaines personnes ignorent tout à fait les sensations de piqûres de moustiques, d’autres sont, au contraire, littéralement dévorées par ces petits vampires. Question de hasard ? De malchance ? Pas vraiment.

  • Les personnes particulièrement appétissantes pour les moustiques représentent environ 20 % de la population globale.

Les moustiques sont véritablement discriminatoires dans la manière de choisir leurs proies. Contrairement à certaines informations répandues, ce n’est pas vraiment une question de peau qui permet aux moustiques de choisir la meilleure proie. Ces insectes sont quelque peu plus intelligents et se fient à des critères beaucoup plus physiologiques. Les mécanismes physiologiques les plus prisés par les moustiques sont notamment la quantité de CO2 dégagée, le type de vêtements portés, le sexe de la victime mais également le groupe sanguin et les bactéries.

Moustiques et gaz carbonique

Les personnes qui émettent beaucoup de CO2 sont les victimes favorites des moustiques. C’est grâce à ce gaz émis par tous les êtres vivants que les moustiques repèrent leur prochaine victime.

  • Un moustique est capable de repérer du CO2 à plus de 30 m.

Certaines catégories de personnes sont donc plus exposées que d’autres aux piqûres de moustiques. Les personnes qui émettent le plus de gaz carbonique sont principalement les sportifs, surtout pendant et juste après l’effort, les personnes malades, les femmes enceintes et les personnes en surpoids.

Les vêtements… une barrière naturelle

Bien que cela ne soit pas très scientifique, il semblerait que certains coloris de vêtements protègent davantage des diptères que d’autres. Par conséquent, les personnes attirant davantage les moustiques seraient bien inspirées de porter des vêtements amples et clairs. Des études tendent à prouver, en effet, que les vêtements foncés attirent davantage les insectes, et notamment les moustiques.

  • Certains scientifiques pensent que les zébrures des animaux sont un moyen de protection contre les insectes et les maladies qu’ils transmettent.

Femme ou homme ?

Si dans de nombreux domaines les femmes recherchent encore l’égalité avec les hommes, du point de vue des moustiques, elles leur sont déjà largement supérieures. En effet, des études très sérieuses ont démontré que les moustiques s’attaquent davantage aux représentantes de la gente féminine.

Les moustiques… de si galantes petites bestioles.

A ou O … pas tous égaux

Les moustiques semblent afficher une préférence pour certains groupes sanguins. Si les scientifiques ne parviennent pas encore à expliquer cette attirance, il est aujourd’hui prouvé que les petits diptères s’attaquent majoritairement à des personnes affichant un groupe sanguin de type O.

À l’opposé, si votre groupe est de type A, votre prévalence à être piqué sera moindre.

Délicieuses bactéries

L’odorat des moustiques est bien plus développé que le nôtre. Aussi, ces petits diptères sont capables de déterminer le type de bactéries que possède notre peau. Si celles-ci sont totalement inodores pour la plupart des animaux, dont l’humain, elles ont, par contre, une importance capitale pour les moustiques.

Les spécialistes n’ont pas encore pu déterminer exactement quel type de bactéries plaît aux moustiques. Mais, ils ont admis que certains types de bactéries attiraient certains types de moustiques. Aussi, votre biologie interne est déterminante dans votre attrait pour la petite bestiole.

Zebra Rayures Noir Et Blanc Zoo Animaux Pa

Les zébrures seraient utiles pour repousser les moustiques et les mouches.

Halte aux idées reçues

Ce n’est pas la teneur en sucre du sang qui attire les moustiques.

Beaucoup d’idées reçues circulent au sujet des piqûres de moustiques. Pourtant, la grande majorité relèvent davantage de légendes urbaines que de véritables faits scientifiques.

L’idée reçue la plus populaire est que les moustiques piquent davantage les personnes qui ont un sang sucré. Malgré les nombreuses recherches dans ce sens, aucune conclusion corroborant ces dires n’a jamais pu être émise. Par conséquent, cette idée relève bel et bien d’un fantasme collectif.

Parmi les légendes urbaines qui circulent sur les moustiques, il est commun d’entendre qu’ils piquent préférentiellement les personnes qui mangent beaucoup de bananes car ils en sont eux-mêmes très friands. Cette allégation n’a jamais trouvé de fondement scientifique.

Au rayon des mythes sur les moustiques, le plus scientifiquement improbable est sans aucun doute que les moustiques préfèrent les blondes car ils les détectent plus facilement. Cette idée reçue est bien entendu fausse et ne repose sur aucun fait scientifique.

Sucre Sucrier Morceaux De Sucre Alimentati

Les moustiques ne sont pas spécialement attirés par le sucre.

Quelques infos intéressantes

Pour comprendre les moustiques, et leur mode de fonctionnement, quelques infos sont encore intéressantes à connaître.

Pas si « piqueurs » !

Si les moustiques sont communément associés à leurs piqûres, elles n’en restent pas moins anecdotique. Oui ! Bien que cela puisse paraître surprenant, la majorité des espèces de moustiques ne piquent pas.

De plus, dans les quelques espèces « piqueuses », ce sont uniquement les femelles qui piquent. Par ailleurs, elles ne piquent qu’à certains moments et dans certaines conditions.

Il existe plus de 3000 espèces de moustiques différentes sur la planète.

De véritables tueurs

Malgré leur petite taille, les moustiques constituent le premier prédateur de l’homme. Loin des attaques spectaculaires des requins, les moustiques contaminent discrètement les populations avec des maladies graves, parfois mortelles.

Sous leurs airs innocents, les moustiques causent chaque année plusieurs millions de morts à travers le monde. C’est davantage que le sida ou la famine. La majorité de ces morts sont dues aux maladies « tropicales » comme par exemple le paludisme.

Des pics d’activité

Si les moustiques ont le don de nous rendre complètement fous lorsqu’ils envahissent notre chambre pendant la nuit, toutes les espèces ne sont pas forcément nocturnes. En effet, il existe toute une série d’espèces de moustiques qui ont une activité diurne ou crépusculaire.

Bien que les causes ne soient pas encore connues, les scientifiques estiment néanmoins que les moustiques sont 500 fois plus actifs dans les périodes de pleine lune.

Malheureusement, tous les humains ne sont pas égaux devant les moustiques. Pour des raisons physiologiques, certains sont plus exposés que d’autres aux piqûres. Il faut donc se protéger correctement grâce, notamment, à un appareil comme le Moskitofree.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

f33a79ae6720b18cd2bc472abca57a48((((((((((((((((((((((((((((((((
%d blogueurs aiment cette page :