Comment bien préparer son voyage en Nouvelle-Zélande ?

Lac Tekapo, Nouvelle Zélande, Église, Nature

Moustique nouvelle zélande : Toute la force des All Blacks est inutile face aux moustiques.

Petit Déjeuner, Cuisine, Cuisson, Alimentaire, Frais

Le kiwi : un fruit emblématique de la Nouvelle-Zélande

Au cœur du Pacifique, la Nouvelle-Zélande est une destination propice aux amoureux de plein air. Décor de la saga « le seigneur des anneaux », les îles qui composent la Nouvelle-Zélande sont également riches d’une faune et d’une flore hors du commun. Entre les diverses activités culturelles, les voyageurs retrouvent parfois les indéboulonnables moustiques. Ensemble, faisons un point sur la destination, ses risques sanitaires et ses sites majeurs.

Maori, Peint, Guerrier, Nouvelle Zélande, Île Du Nord

La culture maorie est omniprésente en Nouvelle-Zélande.

La Nouvelle-Zélande : information aux voyageurs

La Nouvelle-Zélande est une ancienne colonie britannique. Elle dispose donc d’une administration et d’un niveau de vie équivalent à ceux de l’Australie voisine et du continent européen. Les risques, qu’ils soient sanitaires ou environnementaux, y restent limités. Les démarches administratives sont simples et le climat agréable.

Lisez la suite pour découvrir en détails les informations nécessaires pour les séjours en Nouvelle-Zélande.

Pukeko, Nouvelle Zélande, Bird, Sauvagine, Marais

Le pukeko, un oiseau de Nouvelle-Zélande

Les risques sanitaires

Au niveau des risques sanitaires, il n’y a pas véritablement de danger à se rendre en Nouvelle-Zélande. Les deux principales îles qui composent l’archipel ont un système de santé égal à celui de l’Hexagone.

Il n’existe, à ce jour, aucune maladie endémique. Il n’y a donc aucune vaccination obligatoire pour se rendre dans cette destination. Le bon sens recommande seulement une mise à jour des vaccins classiques exigés en France.

Les bestioles présentes sur l’île sont pour ainsi dire inoffensives. Pas de crocodiles ou de requins comme dans l’Australie voisine, seulement quelques kiwis pacifiques. Les îles comportent néanmoins la présence de la sand fly, un petit insecte dont la piqûre démange fortement ainsi que celle des moustiques. À cet endroit, néanmoins, ceux-ci ne sont pas porteurs du paludisme ou des maladies arboviroses.

Août 2009, Lake Rotorua, Si Doux

Moutons et agneaux sont nombreux en Nouvelle-Zélande.

Les risques environnementaux

La Nouvelle-Zélande comporte certains risques environnementaux à ne pas négliger.

Les îles de l’archipel sont fortement exposées au soleil. Il est donc indispensable de protéger sa peau des rayons ultraviolets et d’assurer une bonne hydratation à son corps.

En outre, l’activité sismique de la Nouvelle-Zélande est assez intense. La visite de certains sites nécessite des renseignements sérieux sur l’activité sismique et volcanique du moment. C’est notamment le cas pour les randonnées dans le parc Tongariro et les visites de l’île volcanique de White. Dans tous les cas, les autorités sont très bien armées pour faire face à ce genre de situation. Contentez-vous de suivre les instructions et rien de fâcheux ne se produira.

Nouvelle Zélande, Région Volcanique, Rotorua, Source

Rotorua et son geyser

Les démarches administratives

Un passeport en cours de validité est suffisant pour voyager en Nouvelle-Zélande.

Les ressortissants de nationalité française, belge, suisse et canadienne peuvent entrer sur le territoire de la Nouvelle-Zélande avec seulement un passeport en cours de validité. Ils doivent néanmoins être accompagnés d’un billet de retour et démontrer leur liquidité financière. Le séjour doit être inférieur à 90 jours. Dans le cas contraire, des démarches supplémentaires doivent être entreprises pour l’obtention d’un visa.

Le climat

Un climat doux caractérise la région.

Les températures de la région sont généralement comprises entre 6° l’hiver et 21° l’été. Cependant, les conditions climatiques diffèrent beaucoup en fonction de la localisation précise de la région. D’une manière générale, le climat est de type océanique et les îles sont régulièrement balayées par les vents.

Poursuivez la lecture pour connaître les sites majeurs à découvrir en Nouvelle-Zélande.

Wellington, Nouvelle Zélande, Tram, Ville, Capital

Le tramway rouge de Wellington

La Nouvelle-Zélande : joyaux touristiques

Si la Nouvelle-Zélande est réputée pour ses paysages, elle comporte aussi des sites culturels d’une grande valeur. Voyage au cœur des grandes villes de l’archipel.

À l’assaut d’Auckland

Auckland est une des principales villes de l’île du Nord. Elle réalise un grand écart parfait entre la grandeur des édifices modernes et la tradition de l’histoire maorie de son musée.

À voir de toute urgence à Auckland :

  • la Sky Tower et son panorama inégalable ;
  • le domaine d’Auckland, un vieux parc sis au pied d’un volcan éteint ;
  • le musée de la ville, et ses pièces rares sur l’histoire maorie et polynésienne ;
  • la galerie d’art Toi o Tāmaki, et ses 10 000 œuvres datant du XVIe siècle à nos jours ;
  • l’aquarium de Kelly Tarlton où les vacanciers peuvent plonger aux côtés des requins.

Lupinien, Nature, Nouvelle Zélande, Plantes, Paysage

Le lupinien, une fleur de Nouvelle-Zélande

À l’assaut de Queenstown

Située sur l’île du Sud, Queenstown fait le bonheur des amateurs de beaux paysages et de sports de l’extrême. Elle offre également des visites culturelles.

À voir de toute urgence à Queenstown :

  • le Lakes District Museum, une plongée dans la ruée vers l’or ;
  • le lac Waktipu, et ses activités nautiques ;
  • Fiorland, et ses paysages glaciaires de haute montagne ;
  • le sentier de Routeburn, et ses randonnées de montagne.

Lac Tekapo, Nouvelle Zélande, Église, Nature

Las Tekapo, Nouvelle-Zélande

À l’assaut de Rotorua

Rotorua est à la fois le nom d’un lac et d’une ville située sur l’île du Nord. Sa culture maorie et sa géothermie exceptionnelle en font la réputation.

À voir de toute urgence à Rotorua :

  • les governement gardens, des jardins exceptionnels situés sur une source d’eau chaude ;
  • le geyser Pohutu, avec ses éruptions de plus de 30 m de haut ;
  • l’Institut d’art et d’artisanat maori, avec ses sculptures traditionnelles ;
  • les villages de Miati et Tamaki, et leurs spectacles de chants et de danses traditionnelles.

Nuit, Auckland, Nouvelle Zélande, Ville

Auckland et le Sky Tower

À l’assaut de Christchurch

Christchurch est la ville néo-zélandaise où l’héritage britannique est le plus présent. Elle propose aux yeux des voyageurs un grand nombre de bâtiments historiques ainsi que d’élégants espaces verts.

À voir de toute urgence à Christchurch :

  • le Canterbury Museum, avec ses collections maories ;
  • le centre international de l’Antarctique, qui dévoile les explorations de cette partie du monde ;
  • le jardin botanique de Canterbury et sa disposition à l’anglaise ;
  • le Hagley Park, et ses allées fleuries ;
  • la cathédrale de carton, qui remplace un ancien édifice néogothique ;
  • le téléphérique de la ville qui offre une vue panoramique.

Kea, Perroquet De Montagne, Nouvelle Zélande, Highlands

Le kea, un perroquet des montagnes néo-zélandaises

À l’assaut de Wellington

Wellington est la capitale de la Nouvelle-Zélande. Elle se situe à proximité des rives du détroit de Cook ce qui explique son climat très venteux. La cité offre cependant de très belles visites.

À voir de toute urgence à Wellington :

  • le Te Papa, un centre culturel offrant une plongée dans l’histoire naturelle, culturelle et artistique de la contrée ;
  • le jardin botanique de la ville ;
  • le célèbre tramway rouge qui permet de rejoindre les différentes activités de la cité ;
  • l’observatoire Carter et son planétarium ;
  • le musée de la ville et son exposition maritime.

Nouvelle Zélande, Rotorua, Te Puia, Maori, Art, Tailler

Art maori, Rotorua, Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande est une intéressante destination de vacances pour ceux et celles qui aiment la nature et la culture. La région jouit d’une relative tranquillité et de conditions sanitaires de bonne facture. Pour éviter les désagréments des moustiques, même s’ils ne sont pas porteurs de maladies dangereuses, prévoyez un Moskitofree. Vous pourrez ainsi partir tranquillement à l’aventure au cœur des geysers, des montagnes glaciaires ou des plages ensoleillées de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7f6ee0af25c322aee4a944e09cc7bd2f[[[[[[[[[[[[[[[[
%d blogueurs aiment cette page :