Comment se protéger contre les moustiques en Thaïlande ?

anti-moustique-tropicaux-thailande

La Thaïlande … destination paradisiaque pour les touristes … et pour les moustiques. 

 

La Thaïlande est une destination tropicale très à la mode. Outre ses temples, sa nature luxuriante et ses sites de plongées, la Thaïlande possède aussi une faune des plus charmantes. Mais comme rien n’est parfait, la Thaïlande fait également partie des pays où les moustiques sont à la fois nombreux et vecteur de maladies graves. Alors, comment se protéger contre les moustiques en Thaïlande ? 

 

La Thaïlande, ses temples majestueux et ses villes populaires 

La Thaïlande est un pays situé en Asie du Sud-Est. Elle est bien sûre réputée pour ses plages tropicales, ses ruines et surtout ses temples ornés de statues de bouddha. Mais, la Thaïlande, c’est également des excursions dans les îles, des randonnées dans la nature luxuriante ou encore des croisières sur les canaux. 

Prisée par les touristes du monde entier, Bangkok, la capitale du pays, abrite notamment les emblématiques temples de Wat Arun, Wat Pho et Wat Phra Kaeo. D’autres coins sont également propices au tourisme comme les stations balnéaires de Pattaya et de Hua Hin. 

Les amoureux de la mer et de la plongée apprécient particulièrement les îles  de Phuket et de Ko Samui dont les fonds marins sont très diversifiés. Les amateurs de nature sont friands de trekking en forêt tropicale ou visitent volontiers les parcs nationaux comme celui de Khao Yai. 

La Thaïlande est donc une destination pleine de surprises et adaptée à tous les goûts. Cependant, toutes les surprises ne sont pas bonnes. En effet, la Thaïlande fait également partie des destinations tropicales où pullulent les moustiques. Outre leurs piqûres désagréables, ceux-ci sont également, sous ces latitudes, vecteurs de maladies graves et parfois mortelles. 

 

 comment se protéger moustique Thaïlande

La Thaïlande possède de nombreux temples d’une grande beauté. 

 

Quelles sont les maladies transmises par les moustiques qui sont présents en Thaïlande ? 

Les piqûres de moustiques sont vecteurs de nombreuses maladies dites « tropicales » qui peuvent parfois s’avérer létales. Chaque région a cependant des spécificités du point de vue des espèces de moustiques présentes et des maladies qu’ils véhiculent. La Thaïlande ne fait pas exception à la règle. 

Le paludisme 

Le paludisme, ou malaria, fait partie des maladies transmises par les piqûres de moustiques qui font le plus grand nombre de victimes à travers le monde. La Thaïlande n’est certes pas épargnée par ce virus, mais il reste assez anecdotique. En effet, le paludisme n’est présent en Thaïlande que dans des zones géographiques très limitées. Celles-ci se trouvent au cœur des forêts ou aux abords des frontières. La grande majorité du pays, c’est-à-dire les zones composées de plaines et de rivières, ne comportent pas de risque quant à la transmission du paludisme. 

 

Le paludisme est présent dans 109 pays. 

 

La dengue 

La dengue représente la plus grande menace en Thaïlande. Elle est généralement considérée comme endémique et sévit dans l’intégralité du pays. Les épidémies sont néanmoins plus virulentes dans le nord et le centre. 

La dengue est propagée par une espèce de moustiques qui est principalement active la journée. Des mesures de protection réelle sont donc indispensables pour ne pas contracter cette maladie. 

Si la dengue reste généralement bénigne, elle peut néanmoins prendre une forme potentiellement grave. Il convient donc de se prémunir des piqûres de moustiques et de consulter un médecin au moindre signe de contagion. 

L’encéphalite japonaise 

L’encéphalite japonaise fait partie des maladies transmises par les moustiques les moins populaires. Cela est sans doute du au fait que cette maladie n’existe qu’en Asie et qu’elle ne frappe qu’une partie limitée de la population. En Thaïlande, très peu de cas sont recensés, mais le risque demeure présent, surtout pendant la période des pluies ou de la mousson. 

L’encéphalite japonaise est transmise par une espèce de moustiques qui n’est active que durant le crépuscule et la nuit. Cependant, à l’instar des autres affections, la transmission de l’encéphalite japonaise ne peut pas passer inaperçue. En effet, la piqûre du culex tritaeniorhynchusa, l’espèce de moustique qui en est porteuse, est particulièrement douloureuse. 

Toutes les régions du pays ne sont pas exposées à ce risque. Les villes sont généralement épargnées tandis que le risque maximal se trouve dans les zones rurales, généralement humides, où les moustiques sont en nombre. 

 

Le moskitofree est actif contre toutes les espèces de moustiques. 

 

Le chikungunya 

Le chikungunya fait également partie des maladies fréquemment transmises par les moustiques en Thaïlande. Malheureusement rendue populaire il y a quelques années, cette maladie provoque des symptômes généralement similaires à ceux d’une vilaine grippe. 

Ce virus est transmis par des moustiques de la sous espèce aedes qui ne sont actifs que durant la journée. Étant donné qu’il n’existe ni vaccination ni traitement approprié au chikungunya, vous devez absolument utiliser des mesures de protection adéquates pour ne pas être piqué par un moustique. 

Le zika 

Le zika est un virus qui a récemment fait parler de lui, lors d’une véritable pandémie en Amérique du Sud, notamment au Brésil. Cependant, il est présent en Thaïlande depuis bien plus longtemps. Ces symptômes sont similaires à ceux d’une grippe. 

Le zika est transmis par un moustique diurne. Tout comme le chikungunya, il n’y a pas de médicaments spécifiques pour traiter l’infection. Par conséquent, des mesures de protection sérieuses et efficaces doivent être envisagées pour échapper aux petits diptères. 

 

Quels anti moustiques utilisés lors d’un séjour en Thaïlande ? 

Dans les tropiques, les moustiques sont généralement plus résistants que sous des latitudes plus tempérées. Habitués à diverses molécules insecticides, les diptères se sont adaptés et nécessitent davantage de produits pour être éradiqués. Des solutions alternatives aux résultats prouvés sont d’une réelle efficacité pour se protéger des moustiques. 

Le bon sens 

Pour se protéger efficacement des moustiques en Thaïlande, le bon sens est le premier allié du voyageur. En connaissant la manière de vivre des moustiques, il est évident que pour les éviter il faut également éviter les eaux stagnantes et les zones particulièrement humides.  

Certains diptères étant particulièrement actifs au coucher du soleil, les voyageurs prendront garde de bien se couvrir le corps avec des vêtements clairs, amples et légers pour éloigner au mieux les moustiques. 

 

 protection moustique tropicaux Thaïlande

Certains moustiques sont particulièrement actifs au moment du coucher du soleil. 

 

Les anti moustiques efficaces… pas sans danger 

Dans les zones tropicales, surtout les zones présentant un risque de transmission du paludisme, il est très souvent conseillé d’utiliser des répulsifs à base de DEET. Cependant, ce produit chimique est hautement toxique. Il est totalement déconseillé aux enfants et aux femmes enceintes. Par conséquent, il doit être utilisé avec prudence et modération. 

Un anti moustiques efficace à la technologie révolutionnaire 

Doté d’une technologie brevetée par l’institut Pasteur, le Moskitofree est un produit naturel ne présentant aucun effet secondaire. Ayant passé avec succès le test de la cage de l’OMS, il assure une protection efficace contre tous les types de moustiques. Sa batterie présente une durée plus que suffisante pour fonctionner toute la nuit. L’appareil est portable et non polluant. 

 

La Thaïlande est un pays magnifique qui permet aux voyageurs de découvrir tout autant l’architecture que la culture ou l’environnement. La seule ombre au tableau est évidemment la prolifération de moustiques. Pour vous en protéger, il existe maintenant un anti moustiques efficace qui vous assurera un voyage sans désagréments. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3daf76fece57422ddd2f2d0236f61a18999999999999999999999
%d blogueurs aiment cette page :