Comment bien préparer son voyage en Inde ?

https://images.unsplash.com/photo-1515004207928-a22c7f92c249?ixlib=rb-0.3.5&ixid=eyJhcHBfaWQiOjEyMDd9&s=97bb8ba4c9b823dc214d1fcebb2e0909&w=1000&q=80

Moustique Inde : Au pays du Taj Mahal, les moustiques sont rois.

L’Inde est un pays aussi surprenant que déstabilisant. Au cœur des parfums des épices et des couleurs des étoffes soyeuses, certains dangers vous guettent à tous les coins de rue. Pour un séjour en toute quiétude, suivez le guide.

https://images.unsplash.com/photo-1515004207928-a22c7f92c249?ixlib=rb-0.3.5&ixid=eyJhcHBfaWQiOjEyMDd9&s=97bb8ba4c9b823dc214d1fcebb2e0909&w=1000&q=80

Le Taj Mahal est un des plus beaux édifices du monde.

La santé en Inde

L’Inde fait partie des pays où l’hygiène laisse le plus à désirer. La population n’a en général que peu d’intérêt pour lutter contre les causes les plus évidentes des maladies infectieuses comme par exemple les cadavres des animaux et la prolifération des rats. Un certain nombre de maladies sont donc à l’état endémique dans ce pays.

Les vaccins pour un voyage en Inde

Si aucune vaccination n’est obligatoire pour les voyageurs qui souhaitent rejoindre l’Inde, quelques précautions de bon sens restent néanmoins d’application. Avant de partir, il vous faut donc vérifier que vous êtes à jour dans les vaccinations dites « universelles » :

  • la diphtérie ;
  • le tétanos ;
  • la polio ;
  • la coqueluche ;
  • l’hépatite B.

Certaines autres vaccinations sont néanmoins fortement recommandées :

  • l’hépatite A ;
  • la fièvre typhoïde ;
  • la méningite à méningocoque A + C ;
  • la rage ;
  • l’encéphalite japonaise.

Il est également de bon sens de vérifier si l’on est à jour pour le vaccin rougeole, oreillons et rubéole. Dans certains cas, la vaccination contre la tuberculose peut être recommandée également.

Chien, Méchant, Dangereux, Berger Allemand, Aboyer

Attention aux morsures d’animaux sauvages. Ils peuvent être porteurs de la rage.

Les risques sanitaires en Inde

Avec une population peu encline à lutter contre les causes les plus évidentes des maladies infectieuses, les risques sanitaires sont importants en Inde.

Les moustiques en Inde

Les animaux les plus problématiques lors d’un voyage en Inde sont les moustiques. Dans cette partie du monde, ils sont vecteurs de nombreuses maladies graves :

  • le paludisme ;
  • la dengue ;
  • la filariose ;
  • l’encéphalite japonaise.

Si les sites d’infections à l’encéphalite japonaise et à la filariose se font de plus en plus rares, le paludisme est lui beaucoup plus présent, surtout à une altitude inférieure à 1200 m. Les infections à la dengue sont, quant à elles, endémiques. Si le risque est présent toute l’année, c’est au moment de la mousson qu’il est le plus important.

Pour éviter les inconvénients de ces maladies et les formes graves qui peuvent parfois les caractériser, vous devez absolument vous munir d’un anti-moustique efficace. Le Moskitofree vous protège de toutes les espèces de moustique vectrices des maladies graves.

Les autres animaux en Inde

Entre les vaches qui perturbent la circulation au carrefour, les éléphants qui surgissent des ruelles, les rats qui infestent les temples et les chiens sauvages qui déboulent de nulle part, les animaux sont omniprésents en Inde. Ceux-ci sont malheureusement vecteurs de certaines maladies potentiellement dangereuses pour l’homme.

Vous veillerez donc à ne pas approcher d’animaux sauvages, ni de carcasses d’animaux sauvages pour vous prémunir des risques de transmission de la rage mais également de la peste qui est endémique dans cette région de l’Asie.

L’Inde abrite également une faune sauvage qui peut se montrer agressive et dont les piqûres ou morsures peuvent être venimeuses.

Les autres risques sanitaires

En Inde, les étendues d’eau sont particulièrement polluées. Il est donc plus que déconseillé de se baigner et même seulement de tremper ses pieds. La moindre blessure peut rapidement s’infecter et être colonisée par des parasites.

Les intoxications alimentaires sont également communes dans cette contrée. L’eau n’y est pas potable et doit donc être strictement désinfectée avant consommation. Les diarrhées réactionnelles sont courantes mais doivent néanmoins être suivies par un médecin pour éviter tout risque de complications.

L’Inde se situe également dans une région propice aux tremblements de terre. Vous veillerez à vous renseigner sur les risques si vous souhaitez vous aventurer, notamment, dans les régions montagneuses de l’arrière-pays.

Épices, Curry, Poivre, Décrochage Du Marché, Marché

Les épices font la réputation de la cuisine indienne.

La délinquance en Inde

La délinquance fait également partie des risques d’un voyage en Inde. Les vols à la tire sont très fréquents dans les lieux animés et les vendeurs malintentionnés sont monnaie courante. À Agra et Jaipur, ils proposent régulièrement aux voyageurs de leur faire livrer des objets de valeur.

Certaines étendues d’eau, outre leurs problèmes de salubrité, sont également dangereuses en raison des courants qui les animent. Cela est particulièrement vrai sur les côtes du Karnataka, sur les rives de Goa et sur la plage de Miramar.

Les déplacements par voie maritime se feront également avec une extrême prudence. Depuis quelques années déjà, les eaux indiennes sont victimes d’une recrudescence des actes de piraterie.

Quoi que vous en disent certains guides, la région du Cachemire doit à tout prix être évitée. Les tensions politiques y sont nombreuses et les répressions violentes communes.

Un voyage en Inde… quand partir ?

Avec sa grande superficie, l’Inde bénéficie d’un grand nombre de climats différents. Il y a donc possibilité de se rendre dans cette contrée à n’importe quel moment de l’année.

D’une manière générale, l’hiver est la meilleure saison pour visiter le pays. Cependant, si votre voyage a pour but de découvrir les régions himalayennes du nord-est, c’est d’avril à septembre qu’il faut envisager votre voyage.

Le désert du Rajasthan et le nord-ouest de l’Himalaya sont des régions magnifiques pendant la mousson. Si à cette époque le temps est particulièrement humide sur l’ensemble du pays, ces régions sont, quant à elles, épargnées par les pluies.

Himalaya, Salle De Bain, Sel

Les sels de bain de l’Himalaya sont une pure merveille.

Un séjour en Inde : à voir, à faire

L’Inde est un pays de contrastes. Il y a des merveilles à découvrir dans toutes les régions. Cependant, certaines villes constituent des incontournables lors d’un séjour :

  • Delhi est une métropole qui recèle de nombreux joyaux tels que le Fort Rouge, la porte de l’Inde, le Jama Masjid et le Qûtb Minâr.
  • Agra sera également sur votre itinéraire puisqu’elle abrite le subli1me Taj Mahal.
  • À Jaipur, vous ne manquerez pas le Fort d’Amber, le Palais des vents ou encore le City Palace.
  • Udaipur saura vous séduire avec ses palais somptueux, ses temples et ses lacs artificiels.

L’Inde est un pays magnifique. Il regorge de curiosités à découvrir et offre une culture fascinante. Pour que votre séjour se déroule sans encombre, vous devez absolument penser à vous munir d’un anti-moustique de qualité comme le Moskitofree.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ec07ed9f1fd6a027c09b5fbabcfcc3afbbbbbbbbbbbbbbbbbb
%d blogueurs aiment cette page :