Comment bien préparer son voyage à Cuba ?

Architecture, Voyage, Ville, Rue, Tourisme, Cuba

Moustique Cuba : Les voyages à Cuba vous ouvrent les portes d’un mode de vie où règne le soleil. Avec ses innombrables plages et ses hauts lieux culturels, la destination est très appréciée par les voyageurs européens. Cependant, au pays des cigares, les moustiques aussi passent de très bonnes vacances.

La Havane, Cuba, Capitole, L'Architecture

Capitole —La Havane — Cuba

Avec sa situation géographique plus que confortable, l’île de Cuba est une destination « soleil » incomparable. Les activités sportives et culturelles y sont très nombreuses. Cependant, certaines maladies et certains insectes particulièrement agressifs y ont également élu domicile. Ensemble, voyons les aspects sanitaires et touristiques de Cuba.

Cuba, Cienaga De Zapata, Colibri, Vert Émeraude, Petits

Colibri — Cienaga de Zapata — Cuba

Voyage à Cuba : les aspects sanitaires

Les vaccins

Les autorités cubaines n’exigent aucun vaccin spécial.

Il est possible de voyager sur l’île de Cuba sans vaccination spéciale. Cependant, les vaccins universels sont très fortement recommandés. De même, l’OMS est partisane d’une vaccination à la fièvre typhoïde et à l’hépatite A pour tous les séjours. La vaccination contre la rage est, quant à elle, recommandée lors des voyages de longue durée ou dans des zones « sauvages ».

Les maladies

En raison de ses négligences en ce qui concerne l’hygiène et des animaux qui arpentent les lieux, l’île de Cuba est encore le siège de certaines maladies potentiellement graves.

Les maladies les plus communément transmises à Cuba sont :

  • la rage, notamment avec les chiens sauvages et les mangoustes ;
  • la dengue et les autres maladies de type arbovirose, notamment lors des périodes épidémiques sérieuses (environ tous les 5 ans) ;
  • la typhoïde, l’hépatite A, les parasitoses intestinales et la douve du foie, principalement en raison du manque d’hygiène ;
  • la conjonctivite virale.

Les insectes

Dans l’île de Cuba, il y a principalement 2 insectes qui posent problème : les mouches de sable et les moustiques.

Malgré les grandes campagnes de démoustication régulièrement mises en route par les autorités cubaines, les moustiques restent omniprésents. S’ils ne sont pas vecteurs du paludisme dans cette partie du globe, ils sont néanmoins nombreux et agressifs. De plus, ils transmettent très souvent la dengue, endémique dans ce pays, mais également le chikungunya et le virus Zika qui sont en pleine émergence.

Une autre nuisance pour le vacancier peuvent être les mouches de sable. Souvent appelées jejenes par les locaux, celles-ci sont voraces et les démangeaisons de leurs piqûres particulièrement intenses. De plus, ces désagréments peuvent perdurer pendant plusieurs semaines. Méfiez-vous donc si vous vous rendez dans la région de Trinidad et à Maria Gorda.

La protection

Pour ne pas subir de désagréments lors de votre séjour, quelques mesures de protection sont à prendre en considération.

Pour lutter contre les moustiques, il n’existe pas 50 000 solutions. D’une part, les vacanciers sont appelés à faire preuve de prudence. Il est important de porter des vêtements couvrants et d’éviter les périodes d’agressivité de la bestiole. D’autre part, un antimoustique véritablement efficace est nécessaire. Nous vous recommandons d’utiliser le Moskitofree, car il ne comporte aucun produit chimique toxique tant pour vous que pour l’environnement. De plus, son efficacité a été prouvée par des tests de l’OMS et de l’Institut Pasteur.

À Cuba, le soleil est un ami dont il faut se méfier. En effet, sous les tropiques, ses rayons peuvent être intenses. Nous vous recommandons la plus grande prudence pour éviter les brûlures et bien entendu les insolations. Une crème adaptée et une hydratation suffisante sont nécessaires.

Sous le soleil Cuba, les rayons ne sont pas les seuls à frapper durement. En effet, les plages sont communément bordées de palmiers qui peuvent, à tout instant, larguer des noix de coco. Prudence donc si vous décidez de vous y abriter.

Trinidad, Petite Église, Cuba

Église — Trinidad — Cuba

À savoir pour séjourner à Cuba

Nous vous délivrons quelques informations de base à connaître pour passer un agréable séjour sur l’île cubaine.

  • Les papiers indispensables pour vous rendre sur l’île de Fidel Castro sont un passeport en cours de validité, une carte de tourisme et une assurance santé.
  • La capitale du pays est La Havane.
  • La langue officielle de Cuba est l’espagnol, mais une grande partie de la population pratique également l’anglais.
  • L’île est bercée par un climat tropical adouci par les alizés. La meilleure saison pour vous y rendre s’étale de la fin novembre à la fin mai. Il s’agit de la saison sèche.

Cuba, Cayo Santa Maria, Flamant, La Faune, Nature

Flamants roses — Cayo Santa María — Cuba

Voyage à Cuba : les aspects touristiques

Pour vous aider dans votre choix de parcours, nous vous proposons un petit aperçu des destinations touristiques cubaines et de leurs centres d’intérêt.

La Havane

La Havane est la capitale de l’île. C’est également la ville la plus connue. Les voyageurs y découvrent volontiers :

  • la place de la révolution ;
  • le Capitole ;
  • le cimetière Christophe Colomb ;
  • le mémorial José Martí et sa partie dédiée à Che Guevara ;
  • son musée-forteresse maritime ;
  • la vieille Havane, un quartier colonial.

Trinidad

Trinidad se situe au cœur de l’île. Elle fait partie des villes au plus grand patrimoine historique. Les vacanciers y visitent principalement :

  • la place principale et ses édifices de style néo-baroque ;
  • le palais Brunet qui abrite le musée romantique ;
  • l’église de la Sainte Trinité avec ses plafonds voûtés datant du XIXe siècle.

Santiago de Cuba

Face à une baie de la mer des Caraïbes, Santiago de Cuba est connue pour son architecture coloniale et son passé révolutionnaire. Aujourd’hui, elle se met en valeur lors d’événements folkloriques colorés. Les visiteurs y apprécient :

  • le château de San Pedro de la Roca ;
  • le cimetière Santa Ifigenia ;
  • la basilique de la Vierge de la Charité ;
  • le quartier colonial de la ville ;
  • le musée Emilio Bacardi Moreau exposant notamment de l’art cubain.

Viñales

À l’ouest de l’île, Viñales est une ville plus agricole. Elle recèle néanmoins des activités culturelles de grand intérêt. Vous y découvrez :

  • l’immense Jardin botanique de Casa de Caridad constellé par de magnifiques orchidées ;
  • le musée Municipal ;
  • les nombreuses fermes productrices de tabac ;
  • l’ingénieux système de grottes qui fait le bonheur des spéléologues amateurs ;
  • le Parc National de la vallée qui accueille d’innombrables oiseaux rares.

Architecture, Voyage, Ville, Rue, Tourisme, Cuba

Architecture coloniale — Cuba

L’île de Cuba est une excellente destination pour des vacances au soleil. Cependant, les terres cubaines sont également un lieu de villégiature pour les moustiques. Nous vous recommandons donc d’opter pour la plus grande prudence et d’utiliser un Moskitofree pour assurer la sérénité de votre voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

425151ef837dd2cf97cf589a2096b95bgggggggggggg
%d blogueurs aiment cette page :