3 raisons de partir au soleil en hiver

Affection, Rétro Éclairé, Plage, Flou, Nuages, Couple

Soleil en hiver : parce que le soleil est indispensable au moral, l’hiver est parfois synonyme de déprime. Partir à l’étranger, dans des contrées plus ensoleillées, est un remède simple au blues hivernal. Mais pourquoi des vacances au soleil font-elles tant de bien ? Tentatives de réponses avec les plus belles destinations « soleil ».

Tropicaux, Été, Coucher De Soleil, Plage, Palmiers

Les vacances au soleil sont aussi synonymes de moustiques vrombissants.

L’automne a pointé le bout de son nez. Si les paysages d’or illuminent les campagnes, ils ne font pas oublier la triste réalité. Les températures baissent et les journées raccourcissent. Avec la diminution de l’ensoleillement, le moral est en berne. Les sucreries font les yeux doux. Et bientôt, la neige sera de la partie. Le coin du feu est, dès lors, le seul refuge pour un moment cocooning. Stop ! Réveillez vos méninges et faites votre valise en direction du soleil pour faire le plein d’énergie positive.

Bonheur, Joy, Air Pur, Liberté, Enthousiasme, Joie

Le soleil a de nombreux bienfaits sur le moral et le corps.

Pourquoi partir au soleil en hiver ?

Selon les spécialistes, partir au soleil pendant la période hivernale a de nombreuses vertus pour la santé. Parmi celles-ci, trois semblent émerger : le moral, l’immunité et le bien-être.

Le moral

Des études très sérieuses mettent en évidence les vertus du soleil sur le moral. Explications.

Soleil et sérotonine

Le soleil doit son effet anti-déprime à la régulation qu’il induit sur la production de sérotonine.

La sérotonine est un neurotransmetteur qui régule le sommeil, l’appétit, la mémoire et l’humeur. Lorsque le corps est en déficit, les personnes sont plus sujettes aux épisodes de déprime ou de dépression. Les rayons du soleil, lorsqu’ils touchent la rétine, envoient une information au cerveau qui déclenche la production de sérotonine. C’est pour cela que le soleil a un effet anti-déprime.

Soleil et horloge interne

Le soleil est le principal facteur qui régule l’horloge interne.

Le rythme biologique naturel du corps se cale sur une journée de 24 heures environ. C’est le mécanisme d’horloge interne qui permet de réguler correctement ce fonctionnement biologique. L’horloge interne ne peut se réguler correctement si elle n’est pas exposée à un minimum de soleil. Ce sont en effet les informations données par la rétine qui permettent au corps de déterminer s’il fait jour ou s’il fait nuit.

L’immunité

Le système immunitaire du corps est essentiel à sa survie. C’est notamment le soleil qui en assure un bon fonctionnement. Illustrations.

Soleil et lymphocytes

Les rayons du soleil stimulent l’activité des cellules immunitaires.

Selon une étude menée par le professeur Gérard Ahern de l’université de Georgetown, les rayons du soleil renforcent le système immunitaire. Plus précisément, ce sont les ultraviolets présents dans les rayons du soleil qui stimulent l’activité des lymphocytes T. Ce petit leucocyte est impliqué de manière prépondérante dans les mécanismes de défense de l’organisme.

Soleil et vitamine D

Le soleil rend les os solides, mais pas que.

C’est grâce aux ultraviolets présents dans les rayons du soleil que la peau est capable de métaboliser la vitamine D. Si le rôle de celle-ci dans la consolidation des os est connu du grand public, celui de sa participation au soutien du système immunitaire est beaucoup plus ignoré. Pourtant, des recherches récentes mettent en lumière l’importance de la vitamine D dans l’efficience des cellules de l’immunité. C’est notamment pour cela que les chercheurs s’intéressent aux liens entre la vitamine D et certaines affections allant du simple rhume au cancer du sein en passant par la sclérose en plaques.

Le bien-être

Le soleil et la lumière ont un rôle majeur dans le bien-être.

Partir en vacances au soleil, ce n’est pas uniquement profiter de ses bienfaits biologiques. Les vacances sont également le moment propice à la détente et au repos. La présence du soleil accentue la récupération du corps et de l’esprit. Partir au soleil est donc une manière de faire le plein de bien-être.

Affection, Rétro Éclairé, Plage, Flou, Nuages, Couple

Il existe de nombreuses destinations pour des vacances hivernales au soleil.

Quelles sont les destinations à privilégier ?

Toutes les destinations qui se trouvent plus au sud du globe terrestre sont évidemment intéressantes pour profiter du soleil et de la douceur lors des longues journées hivernales de la métropole. Exemples de voyage au soleil.

Voyages éclair

Pour fuir la grisaille parisienne, nul n’est besoin de courir à l’autre bout du monde. Pour quelques jours, ou quelques mois, certaines destinations « de proximité » sont déjà envisageables.

Les destinations les plus adaptées pour des voyages éclair sont principalement les destinations européennes et d’Afrique du Nord. La Turquie, le Maroc et la Tunisie sont particulièrement agréables durant ces périodes. Il est également possible de rester sur les terres européennes avec des séjours en Andalousie ou aux Canaries. À cette époque, vous penserez néanmoins à fuir la Grèce dont c’est la saison humide.

Voyage « plages et cocotiers »

Pour des températures oscillant autour des 30°, il faut partir loin du continent européen. Ces destinations, assez éloignées, sont donc destinées à des voyages de minimum 10 à 15 jours.

Parmi les pays les mieux réputés pour partir à ce moment de l’année, la Guadeloupe, le Sénégal et la Thaïlande semblent plaire particulièrement au public européen.

Voyage « été austral »

Les saisons sont inversées dans les différents hémisphères. Pour être sûr de bénéficier d’un temps estival, l’hémisphère sud est le bon choix pour profiter de l’été austral. Le déplacement vers ces destinations est généralement long et donc adapté pour les séjours de 15 jours minimum.

Pour découvrir l’été austral, nous vous conseillons des destinations comme le Brésil, la Tanzanie, les Seychelles et même l’Australie.

Le Moustique, Moustiques Mâles

Aux 4 coins du monde, les moustiques vous guettent.

Bien s’équiper

Partir à l’autre bout du monde pour profiter des bienfaits du soleil ne signifie nullement de partir en toute inconscience. Là-bas, comme ici, quelques précautions sont à prendre pour profiter intelligemment du soleil.

La protection avant tout

En plein été, le soleil peut être traître. S’ils apportent le bien-être et la chaleur, les rayons solaires peuvent également provoquer des brûlures et des insolations. Il convient donc de se protéger correctement la peau et la tête.

Méfiez-vous des insectes piqueurs

Les moustiques sont la plus grande plaie des vacances. Dans les pays tropicaux, ils sont également vecteurs de maladies graves comme le paludisme, la dengue ou encore l’encéphalite japonaise. Pour échapper aux morsures de la bestiole, et par concomitance à la contamination par des virus mortels, nous ne saurions trop vous conseiller d’utiliser un antimoustique de qualité.

Nous vous recommandons le Moskitofree, un antimoustique approuvé par l’Institut Pasteur et l’OMS. L’engin a également la particularité d’être nomade et sans aucun produit chimique. Il peut donc être utilisé de manière sécuritaire par toute la famille.

Fruit, Fruits, Salade De Fruits, Frais, Bio, Santé

Les moustiques participent à l’équilibre de la nature. Ne les tuez pas !

Partir au soleil pendant la période hivernale est une idée judicieuse. Cela permet de mieux vivre la grisaille et de stimuler son système immunitaire. Cependant, à l’autre bout du monde, comme ici, les moustiques se révèlent être des prédateurs redoutables. Pour ne pas finir vos vacances à l’hôpital, optez pour le Moskitofree et obtenez ainsi une protection efficace contre les petits diptères hématophages.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fcd4eb61e425a341d5b3007d68fdfec0hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
%d blogueurs aiment cette page :