Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les anti moustique tropicaux

La Fumigation, Rue, Pesticides, Insectes, Insecticide

Les anti moustique tropicaux sont hautement recommandés pour des voyages dans les pays à risque d’infections tropicales. Mais savez-vous toujours ce qui se trouve dans les anti-moustiques tropicaux ?

main,fille,vacances,jambe,vacances,bras

Anti-moustiques tropicaux chimiques : attention danger !

Pour les séjours dans des pays victimes d’épidémies de paludisme ou d’arbovirus, l’utilisation d’un anti-moustique tropical n’est pas seulement utile mais véritablement vitale. En effet, c’est le seul moyen de vous protéger correctement des attaques, potentiellement mortelles, des petits diptères hématophages. Au rang des anti-moustiques tropicaux, le choix est vaste et les avis pas toujours éclairés. Voici, en exclusivité pour vous, ce que contiennent véritablement les anti-moustiques tropicaux.

Acéphate, Insecticide, Molécule

Les molécules des anti-moustiques tropicaux chimiques sont-elles sans danger ?

Les anti-moustiques tropicaux chimiques

Pour voyage dans un pays tropical, ce sont principalement les anti-moustiques chimiques, c’est-à-dire contenant des molécules insecticides, qui sont recommandés. Synonymes d’efficacité et de tranquillité d’esprit, ils n’en sont pas pour le moins potentiellement toxiques tant pour l’humain que pour l’environnement. Passage en revue des principales substances chimiques des anti-moustiques tropicaux.

Le DEET

Le DEET, dont le joli nom scientifique est N,N-diéthyl-3-méthylbenzamide, est sans doute un des produits chimiques anti-moustiques de synthèse le plus ancien. En effet, la molécule a été mise au point par l’armée américaine en 1946. Elle a d’abord servi à protéger le personnel militaire dans les zones infectées d’insectes avant de se voir homologuée comme répulsif à insectes en 1957.

La molécule est donc particulièrement bien connue par les scientifiques. Si son efficacité contre les moustiques vecteurs de maladies, principalement les moustiques anophèles et les moustiques Aedes albopictus et aegyptis, est prouvée; son innocuité, par contre, fait débat.

Officiellement, le DEET est répertorié comme répulsif à moustiques et non pas comme un insecticide. Cependant, des études récentes[1] ont démontré que la molécule présente une toxicité avérée pour le système nerveux. Son innocuité est donc logiquement remise en question puisque la molécule semblerait également s’attaquer au système nerveux des mammifères.

« Nous ne disons pas que l’usage normal du DEET va tuer les gens, mais qu’à certaines concentrations et en combinaison avec d’autres substances, il peut être dangereux, en particulier pour les femmes enceintes et les enfants » – Vincent Corbel

Dans tous les cas, cette substance chimique est très fermement déconseillée à l’usage chez les femmes enceintes, les enfants en bas âge et les personnes présentant certains troubles chroniques. De même, la molécule étant particulièrement agressive, il n’est pas rare qu’elle déclenche des allergies.

La Fumigation, Rue, Pesticides, Insectes, Insecticide

Les pulvérisations massives d’anti-moustiques tropicaux ont-elles du sens ?

L’IR3535

Le butylacétylaminopropanoate d’éthyle, plus connu sous l’appellation IR3535, est utilisé comme insectifuge. Relativement bien connu du monde scientifique, il a fait son apparition en Europe en 1979 avant d’être enfin homologué en 1999. Il a prouvé une efficacité certaine face aux moustiques du type anophèles, c’est-à-dire les moustiques qui transmettent le paludisme. C’est donc un anti-moustique tropical efficace. Cependant, les scientifiques lui reconnaissent un effet moindre que le DEET.

L’IR3535 peut être utilisé comme anti-moustique tropical tant sur les hommes que sur les animaux de compagnie traditionnels. En effet, en plus d’être efficace contre les moustiques, la molécule semble également avoir un effet répulsif contre les mouches, les tiques, les puces et les poux.

Reconnu pour être un anti-moustique tropical plus doux que le DEET, l’ir3535 n’en est pas pour le moins fortement déconseillé à l’utilisation chez les enfants en bas âge et est autorisé uniquement sur surveillance médicale chez les femmes enceintes. La molécule n’est donc pas totalement exempte d’effets secondaires.

Ara, Perroquet, Oiseau, Hybride, Red

Faut-il vraiment tuer les animaux tropicaux avec les anti-moustiques ?

L’Icaridine

l’Icaridine est une molécule plutôt récente. Avec son parcours atypique, en tout cas au niveau de l’appartenance du brevet chimique, la molécule s’appelle également picaridine ou agent KBR3023. Dans tous les cas, l’appellation désigne l’hydroxyethyl isobutyl piperidine carboxylate. Cet anti-moustique tropical est classé au rang des répulsifs à insectes.

Les tests ont démontré que l’Icaridine est particulièrement efficace contre les moustiques du type anophèles, ceux-là même qui transmettent la malaria. C’est une alternative de qualité pour les personnes qui ne peuvent pas ou ne veulent pas utiliser le DEET.

Réputée pour être plus douce que la molécule traditionnelle, l’Icaridine n’est tout de même pas totalement anodine, puisqu’elle est interdite à l’utilisation chez les enfants de moins de 30 mois. Elle reste néanmoins, en zone à risque, une molécule anti-moustique tropical valable.

Hibiscus, Fleur, Tropical, Rouge, Plante

Et si la végétation était une victime collatérale des anti-moustiques tropicaux ?

La perméthrine

La perméthrine est une substance voisine de la pyréthrine. Son usage est répandu depuis la fin du 20e siècle en raison de sa dégradation rapide. La molécule a en outre la faculté de tuer et d’éloigner une multitude d’insectes. C’est ainsi que la perméthrine est utilisé contre les fourmis, les moustiques, les poux, les puces, les cafards mais également contre les arachnides. La molécule a également la préférence des exterminateurs lorsqu’ils doivent détruire des nids de guêpes ou de termites.

Contrairement aux autres molécules évoquées, la perméthrine ne s’applique pas sur la peau. Elle est donc uniquement réservée à l’imprégnation des vêtements et des moustiquaires.

Si la molécule est relativement bien connue et maîtrisée par les scientifiques, elle n’est pas sans risque. En effet, la perméthrine est considéré comme neurotoxique et ses effets à long terme sur l’organisme humain n’ont pas encore été suffisamment analysés. Néanmoins, elle est très toxique chez les animaux à sang froid et mortelle chez les chats.

Cat Mignon Bébé Chat Chaton Animaux Des An

Êtes-vous prêt à sacrifier un chaton pour quelques moustiques ?

Un anti moustique tropical éco-responsable

Aux vues de la grande toxicité des produits chimiques insecticides utilisés dans les anti-moustiques tropicaux, il faut être très prudent. Totalement impossible à utiliser chez plusieurs catégories de population, les anti-moustiques tropicaux ne sont tout de même pas dénués d’effets secondaires chez les autres personnes. Une solution naturelle doit donc être envisagée.

Le Moskitofree est un anti-moustique tropical éco-responsable. Totalement exempt de produits chimiques, pesticides ou autres, il peut être utilisé par tout le monde. Son efficacité a été prouvée et c’est pour cela que la machine a reçu une certification de l’institut Pasteur et une autre de l’OMS. Par ailleurs, le Moskitofree a une innocuité prouvée sur l’environnement, ce qui est loin d’être le cas des produits chimiques. C’est donc une alternative saine et sans danger pour se protéger correctement des diptères sans pour autant se rendre malade.

Fruits, Douce, Fruit, Exotiques, Ananas

Les fruits exotiques dépendent de l’utilisation d’un anti-moustique tropical responsable.

Les anti-moustiques tropicaux contiennent de nombreux produits chimiques dangereux. S’ils démontrent une certaine efficacité, ces anti-moustiques ont néanmoins des limites tant dans leur utilisation que dans leur efficacité. Le Moskitofree est un anti-moustique tropical alternatif qui offre des garanties de sécurité et d’efficacité. Pensez-y !

  1. http://www.biomedcentral.com/presscenter/pressreleases/20140603

2 Commentaires sur “Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les anti moustique tropicaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

faaf4d128f78b2b57eb7fea223973b10[[[[[[[[[[[[[[[[[[
%d blogueurs aiment cette page :