Quelles maladies un moustique tigre peut-il transmettre en France ?

Moustique Schnake Dard Insectes Plage Inte

Ne jamais sous-estimer la dangerosité d’un moustique.

Le moustique tigre transmet de nombreuses maladies. Cependant, il n’est pas le seul vecteur de maladies tropicales. En réalité, le moustique tigre est principalement vecteur des maladies « arboviroses ». Focus sur les maladies transmises par le moustique tigre.

Le Mont St Michel Coucher De Soleil Île De

La France … ses lieux touristiques… et ses moustiques.

Les maladies transmises par le moustique tigre

Le moustique tigre est le vecteur des maladies « arboviroses ». Ces maladies comprennent notamment la dengue, le chikungunya et la fièvre zika.

La dengue

La dengue est surnommée la grippe tropicale. C’est une maladie virale qui sévit principalement dans les zones tropicales ou intertropicales. Cependant, la propagation de la maladie semble s’étendre à des zones plus larges. À l’heure actuelle, l’OMS estime que 40 % de la population mondiale, au minimum, est potentiellement exposée à la maladie. Cela représente près de 3 milliards de personnes.

Selon l’OMS, plus de 300 millions de personnes sont infectées par la dengue chaque année.

Transmission

La dengue est transmise par l’intermédiaire de 2 sous espèces de moustiques de type Aedes : l’Aedes albopictus, aussi appelé moustique tigre, et l’Aedes aegypti. Ces 2 espèces de moustiques sont principalement actives durant la journée. Leurs pics d’agressivité se situent à l’aube et au crépuscule.

La dengue est un virus qui ne se transmet pas d’homme à homme. Cependant, il faut savoir que ce n’est pas parce qu’on l’a attrapée une fois que l’on est immunisé. Il existe plusieurs variantes de la maladie et une même personne peut attraper toutes les variantes.

Symptômes

La dengue se manifeste en général dans les quelques jours qui suivent la piqûre infectieuse. Ses symptômes sont assez similaires à ceux d’une forte grippe. En outre, la maladie peut provoquer une éruption cutanée semblable à la rougeole. Cette forme de dengue a un pronostic vital encourageant.

Cependant, la maladie possède également un sérotype très agressif. Cette variante, qui représente environ 20 % des cas de contamination, peut malheureusement évoluer vers une forme hémorragique… et donc mortelle.

2,5 % des contaminations par la forme sévère de la dengue entraînent un décès.

La dengue en France

La dengue fait malheureusement partie des maladies « tropicales » présentes en France.

Elle sévit dans les départements d’outre-mer comme la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, Mayotte et la Réunion. Depuis quelques années, elle a également été, épisodiquement, constatée dans des départements de l’extrême sud de la métropole.

Le chikungunya

Le chikungunya est un cousin de la dengue. Il a été répertorié pour la première fois en 1952, lors d’une épidémie en Tanzanie. Depuis, il continue sa progression en mode épidémique sur le continent africain, le continent asiatique et l’océan Indien. Il a récemment fait son apparition dans un certain nombre de pays du pourtour méditerranéen, dont la France.

Transmission

Le chikungunya est un virus qui se transmet par les moustiques de la famille des Aedes et principalement Aedes albopictus, communément appelé moustique tigre, et Aedes aegypti.

La maladie ne se transmet pas entre les humains.

Symptômes

Les symptômes de la maladie se manifestent généralement une semaine après la piqûre infectieuse. Le chikungunya comporte toute une batterie de symptômes similaires à ceux de la grippe augmentés par des douleurs rappelant celles de la polyarthrite aigüe.

Il n’existe aucun traitement spécifique à cette maladie mais la prise en charge médicale symptomatique semble donner de très bons résultats. Néanmoins, certaines formes de la maladie, plus agressives, provoquent des effets secondaires neurologiques graves pouvant entraîner la mort.

Le chikungunya en France

Le chikungunya fait partie des maladies « tropicales » communément recensées sur le territoire français.

La maladie est clairement installée à Mayotte et à la Réunion. Récemment, des cas autochtones de la maladie ont été décelés dans des départements du sud de la France continentale.

Tour Eiffel, Paris, France, Voyage, Tour

La France continentale est également touchée par des maladies dites « tropicales ».

Le Zika

Le virus Zika est originaire du continent asiatique. Cependant, depuis plusieurs années, il fait parler de lui, notamment en Amérique latine. Le virus se répand relativement vite et atteint désormais le continent américain dans son entièreté et le continent européen.

Transmission

Le Zika est transmis par les mêmes moustiques que la dengue et le chikungunya. Aussi, il est possible d’être infecté par les 3 virus en une seule piqûre.

Tout comme les autres virus « arboviroses », le Zika ne se transmet pas entre êtres humains.

Symptômes

Les symptômes de la maladie se manifestent généralement dans les 3 à 12 jours qui suivent l’infection. Elles sont de type grippal avec toutefois des éruptions cutanées possibles. Dans certains cas, la maladie reste totalement asymptomatique.

Le Zika en France

Pour l’instant, aucun cas de fièvre zika n’a été répertorié en France, que ce soit en France métropolitaine ou dans les territoires d’outre-mer.

Et le paludisme ?

Le paludisme est également une maladie « tropicale » transmise par des piqûres de moustiques. Si cette maladie est la plus dévastatrice, ce n’est cependant pas le moustique tigre qui en est responsable.

Il faut néanmoins prendre en considération que si cette maladie a totalement été éradiquée de la France métropolitaine, depuis plusieurs décennies, elle reste néanmoins endémique sur le continent africain. Chaque année, elle cause plusieurs centaines de milliers de morts, dont 70 % au moins sont des enfants.

Le 25 avril est la journée mondiale contre le paludisme.

Moustiques… et moustiques

Comme chez tous les animaux, il existe plusieurs « races » de moustiques. Ces espèces et sous espèces ont toutes leurs spécificités. C’est pour cela que certaines maladies sont transmises par certains moustiques et pas d’autres. Parmi les espèces de moustiques vectrices de maladies, il y a les anophèles, les aedes et les culex.

Anophèle, Culex ou Aedes ?

Les moustiques du genre anophèles sont les plus meurtriers puisqu’ils sont responsables de la transmission et de la propagation du paludisme. Cette espèce de moustiques compte environ 400 sous espèces, dont une soixantaine peut intervenir dans la transmission du virus.

Les moustiques du genre Culex sont les plus communs en France. Ils sont généralement inoffensifs et ont une activité nocturne. Cependant, même si leur rôle de vecteur est très limité sur le continent européen, ils sont néanmoins responsables de quelques cas isolés du virus du Nil occidental.

Les moustiques du genre Aedes comportent dans leurs rangs les célèbres Aedes Albopictus et Aedes aegyptis. Ces moustiques sont les vecteurs des maladies « arboviroses » et sont responsables des épidémies de dengue, de zika et de chikungunya.

Prévention

Les moustiques sont des vecteurs de maladies et la France n’est désormais plus épargnée. Il est donc temps de se prémunir correctement contre ces petits prédateurs voraces.

Depuis longtemps, les produits chimiques ont montré leur toxicité. Et les produits naturels, comme la citronnelle, ont, quant à eux, démontré leurs limites face aux moustiques « tropicaux ». Alors, il faut se tourner vers des solutions aux approches différentes.

Moustique Schnake Dard Insectes Plage Inte

Dites stop aux moustiques grâce au Moskitofree !

S’il est illusoire voire dangereux de vouloir éliminer les moustiques, il faut cependant parvenir à éviter leurs piqûres. Pour ce faire, le Moskitofree a développé une technologie innovante anit moustique qui permet de rendre l’humain invisible pour le moustique. Cette technologie est totalement dépourvue d’effets secondaires, de produits chimiques et de toxicité tant pour l’être humain que pour l’environnement. Elle permet simplement d’empêcher les piqûres et par là-même la transmission de maladies.

La France, tout comme le reste de l’Europe, n’est désormais plus épargnée par la présence de moustiques propagateurs de maladies « tropicales ». Récemment, des cas de dengue et de chikugunya ont été observés sur le continent. Il convient donc de prendre, dès à présent, les mesures nécessaires pour se protéger des petits diptères suceurs de sang. Le moskitofree offre une protection efficace et sans effets secondaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

f6cbf843d72f01df8d68bb91e7dfd0c0JJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJ
%d blogueurs aiment cette page :