D’où vient le moustique ? Etymologie et légende

Livre, Relié, Texte, Pages, L'Éducation, La Littérature

Moustique étymologie légende : Découvrez les secrets cachés de l’origine du moustique.

Livre, Relié, Texte, Pages, L'Éducation, La Littérature

D’où provient le moustique ?

Véritable plaie de l’été, les moustiques vrombissent dans nos oreilles. Tapis dans l’obscurité, ils profitent de notre inattention pour savourer notre sang. Pourtant, loin de leur réputation sulfureuse, les moustiques ont une histoire. Focus sur le passé du moustique, entre étymologie, science et légende.

Le mot « moustique »

Comme de nombreux autres mots de la langue française, le moustique a une origine latine qui s’est quelque peu modifiée au fil des siècles. Lisez la suite pour pénétrer l’étymologie obscure du terme « moustique ».

L’origine du mot français moustique

Le terme « moustique » tel qu’utilisé dans la langue française est un mélange de latin et d’espagnol.

À l’origine, le mot « moustique » provient du terme latin « musca » qui signifiait, à l’époque, « mouche ». Dans la pratique, le terme est devenu « mosca » en espagnol qui l’a rapidement transformé en « mosquito » (petite mouche) utilisé aujourd’hui encore pour désigner les moustiques.

Dans le français du XVIIe siècle, le mot espagnol se transforme en «mousquitte ». La définition du «mousquitte » est alors : « un insecte diptère nématocère dont la femelle pique l’homme et les animaux pour se nourrir de leur sang. ». Le terme est, à cette époque, indifféremment utilisé au féminin ou au masculin.

Le terme « moustique » que nous connaissons actuellement est issu d’une métathèse apparue sans doute au cours du XVIIIe ou du XIXe siècle. Celle-ci a transformé le terme «mousquitte » en « moustique » par un échange de sons proches. Selon le «Trésor de la Langue Française », l’apparition du suffixe « tique » est inspirée par la bestiole du même nom.

Il est à noter également que le terme « moustique » a trouvé une seconde définition, plus imagé, au début du XXe siècle. Le mot définit aujourd’hui une personne petite et fragile à l’énergie débordante. C’est d’ailleurs de cette définition que Disney s’inspira pour créer le personnage surnommé « moustique » dans le dessin animé Merlin l’enchanteur sorti en 1963.

Le moustique dans les autres langues latines

Étrangement, si le terme « moustique » semble avoir une étymologie similaire dans les langues latines de la péninsule Ibérique, celles qui découlent de l’italien sont cependant différentes. Tour d’horizon des traductions du terme « moustique » dans les langues latines.

  • Espagnol : mosquito
  • Portugais : mosquito
  • Catalan : mosquit
  • Italien : zanzara
  • Roumain : tantarii

Aedes Aegypti, Dessin Animé, Illustration, Maladie

Le moustique et ses variantes … des mots différents pour désigner la même bestiole.

L’origine du moustique

Si la terminologie « moustique » a une son origine, la bestiole suceuse de sang a également sa propre histoire. Entre science et fable, parcourons ensemble les théories sur l’apparition du petit insecte.

La réalité scientifique

Selon les scientifiques, le moustique était un contemporain des dinosaures de l’époque du Jurassique.

Le jurassique est une période géologique qui a eut lieu il y a environ 200 millions d’années. À cette époque, la vie terrestre est dominée par les animaux marins, dont notamment les reptiles, ainsi que par les dinosaures.

C’est à cette ère que seraient également apparus des moustiques et des mouches dont la taille aurait approché celle d’un poing humain. Autant dire que leurs piqûres n’avaient sans doute rien avoir avec celles que nous connaissons actuellement.

Au fil du temps, l’animal est resté sensiblement le même, si ce n’est qu’il a perdu quelques centimètres dans la bataille. Aucun bipède actuel ne se plaindra véritablement de ce changement.

Tyrannosaurus Rex, Dinosaure, Reptile, Parc Jurassique

Les dinosaures étaient-ils au menu des moustiques ?

La légende

À contre-courant de la réalité scientifique, un joli conte vietnamien présente une alternative romantique à la naissance de la bestiole. Lisez la suite pour découvrir cette légende qui rend le petit vampire nocturne moins détestable, voir même quelque peu sympathique.

Le conte vietnamien qui décrit la naissance des moustiques se relate comme suit :

« Il était une fois, dans une région retirée du royaume du Vietnam, un jeune paysan qui portait le nom de Ngoc Tâm. Ce jeune homme était brave et généreux. Il était marié à une jeune femme magnifique qui, contrairement à son mari, appréciait le luxe. Malgré tout, le jeune homme était très épris de son épouse et lui pardonnait tout.

Cependant, un matin, la jeune femme décéda brutalement. Le jeune paysan, qui était très amoureux de son épouse, fut à ce point désespéré qu’il s’opposât à son ensevelissement. Il ne voulut pas se séparer du corps de sa défunte épouse. Il décida donc de vendre tous ses biens pour embarquer à bord d’un petit bateau à voile avec le cercueil de sa bien-aimée. Il voguait au gré du vent, sans aucune destination précise.

Un jour, son embarcation s’arrêta au pied d’une colline verdoyante et parfumée. Il y rencontra un vieillard aux cheveux blancs. Il se dégageait du vieillard une telle sérénité que le jeune paysan compris qu’il avait devant lui un génie de la colline. Il implora de rendre la vie à sa femme. Pris de pitié, le génie décida d’exaucer son souhait car l’amour et la peine du paysan étaient sincères. Il lui demanda de se couper le bout du doigt et de laisser tomber 3 gouttes de sang sur le corps de sa bien-aimée. Celle-ci ouvrit alors les yeux et se réveilla à la vie. Le génie s’adressa à elle en lui demandant de ne point oublier ses devoirs d’épouse et de penser à l’amour que le jeune paysan avait envers elle.

Le jeune paysan était pressé de retourner chez lui avec sa dulcinée. Il reprit donc le large avec, cette fois, une destination finale. Mais, alors que le jeune paysan était allé faire des provisions en ville, la barque d’un riche marchand s’amarra au côté de la sienne. La jeune femme fut frappée par le luxe du navire du marchand autant que le marchand fut lui-même subjugué par la beauté de la jeune épouse. Celle-ci décida alors de fuir vers le luxe.

À son retour, le jeune paysan fut pris d’une grosse colère. Il décida de se lancer à la poursuite du marchand. Lorsqu’il le retrouva, il souhaita reconquérir l’amour de sa femme mais celle-ci lui préféra le luxe que pouvait lui offrir le marchand. Voyant son épouse sous un nouveau jour, le jeune paysan décida de lui laisser sa liberté à condition que celle-ci lui rende les 3 gouttes de sang qui lui avait permis de la réanimer.

Heureuse de s’en sortir à si bon compte, la jeune femme se piqua le doigt pour rendre les 3 gouttes de sang à son mari. Mais, au moment où le sang s’écoula de son corps, elle s’écroula morte.

La légende raconte que la jeune femme n’a jamais définitivement quitté le monde des vivants. Elle y est restée, transformée en un petit insecte, cherchant, nuit après nuit, à voler au jeune paysan les 3 gouttes de sang qui la ramèneraient à nouveau à la vie. C’est cet insecte que l’on nomme aujourd’hui « moustique ».

Vietnam, Hoi-An, Barque, Soir, Lumière, Contre-Jour

Selon un conte vietnamien, le moustique serait né voguant sur les flots.

Entre légende, science et étymologie, le moustique a une histoire qui étonne. Issu du latin, pour sa dénomination, il proviendrait pour les scientifiques du Jurassique tandis que les romantiques lui prêtent volontiers une origine légendaire. Quoiqu’il en soit, n’oubliez pas votre Moskitofree pour vous protéger des piqûres du petit diptère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

53bf621bb07df1e491f54787344e3a3ess
%d blogueurs aiment cette page :