Alerte, épidémie de moustiques tigres en France. Protégez-vous !

Deux Types De Vin Blanc Vin Verre Raisins

Petite piqûre contre maladie mortelle.

Depuis quelques années, les moustiques tigres ont colonisé peu à peu la France. Aujourd’hui, ils sont de plus en plus nombreux. Ces petits diptères sont, par ailleurs, bien décidés à étendre, jour après jour, leur territoire de chasse. Pour ne pas être leur prochaine proie, protégez-vous !

Deux Types De Vin Blanc Vin Verre Raisins

La France, patrie du bon vin, n’est plus épargnée par la présence du moustique tigre.

Moustique tigre et France… une histoire qui dure

Jadis cantonnés aux zones tropicales, les moustiques tigres ont su profiter des développements touristiques et commerciaux pour s’implanter dans de nouvelles régions. Aidés par le réchauffement climatique, ils ont peu à peu déployé leurs habitats sur le continent européen. Après l’Italie, c’est l’ensemble du pourtour méditerranéen qui est colonisé. La France doit, elle aussi, affronter les voraces petits prédateurs, vecteurs de maladies graves.

Si les départements d’outre-mer sont depuis longtemps concernés par les moustiques vecteurs de maladies « tropicales », le constat est plus récent pour la France métropolitaine. En effet, les premières observations du moustique tigre en France métropolitaine datent seulement de 2004. Néanmoins, même s’ils restent anecdotiques, des cas de dengue et de Chikungunya ont été répertoriés, notamment dans les départements du Sud. La France est donc en alerte pour lutter contre le moustique tigre.

La majorité des départements qui sont actuellement concernés par la présence établie de colonies de moustiques tigre actives sont les départements situés dans le sud du pays. Cependant, certains départements situés plus au nord sont également en vigilance rouge.

La propagation des colonies étant réelle, de très nombreux départements ont récemment été placés en vigilance orange. Cela signifie que des moustiques tigres y ont été aperçus mais qu’ils n’y sont pas encore définitivement installés. Le recul indique cependant que les départements placés en vigilance orange deviennent systématiquement des départements placés en vigilance rouge après quelques années.

La colonisation complète de la France par les moustiques tigres est donc seulement une histoire de quelques années. Ces petits diptères se sont installés et comptent visiblement rester. Il faut donc apprendre à vivre avec.

Lutte anti-moustique : évitez les eaux stagnantes dans votre jardin !

Comment reconnaître le moustique tigre ?

Le moustique tigre est une sous espèce de la famille des Aedes. Tout comme ses cousins, il porte des rayures sur les pattes mais il a également la particularité de porter une importante zébrure sur l’abdomen.

Le moustique tigre est relativement petit puisque sa taille n’excède jamais 0,8 cm. Il est par ailleurs assez maladroit en vol et moins rapide que ses cousins. Il peut donc facilement être écrasé.

Néanmoins, il ne faut pas se fier à son apparence chétive car le moustique tigre est un véritable tueur.

Comment se protéger efficacement des moustiques tigres ?

Sur le continent européen, notamment, il est habituel de se prémunir des moustiques avec des méthodes de grand-mère. Cependant, il faut prendre conscience que le moustique tigre n’est pas un moustique comme les autres. Il provient de zones tropicales et a développé des moyens de résistance différents de ses cousins européens. Il faut donc, pour lutter contre le moustique tigre, employer des méthodes plus puissantes ou novatrices.

Moustiques tigres = tueurs en série !

Les anti-moustiques naturels

Les anti-moustiques naturels sont populaires dans les territoires européens. Ils regroupent toute une série de substances olfactives qui sont censées éloigner les petits diptères.

Parmi les substances naturelles souvent utilisées à cette fin, on retrouve les huiles essentielles, comme par exemple celle de citronnelle ou de géranium, les plantes anti-moustiques comme la menthe poivrée ou encore les remèdes de grand-mère comme par exemple les oranges piquées avec des clous de girofle.

Si ces astuces peuvent avoir une certaine efficacité face aux moustiques traditionnels, elles ne sont pas d’un grand secours pour lutter contre les moustiques tigres.

Les anti-moustiques chimiques

Les anti-moustiques chimiques sont généralement ceux qui sont recommandés pour les voyages en zone tropicale. Ils contiennent toute une série de molécules visant à éliminer les insectes.

Parmi les substances chimiques les plus populaires et les plus efficaces, le DEET semble rester indétrônable. Il existe également une autre batterie de substances chimiques présentes dans des insecticides utilisés contre les moustiques.

Si bien sur ces substances chimiques ont une efficacité avérée tant face aux moustiques traditionnels que face aux moustiques tigres, ils ne sont pas dénués d’effets secondaires. À certaine dose, ils sont à ce point toxique qu’ils ne peuvent pas être utilisés en présence d’enfants ou de femmes enceintes. Cette solution a donc un certain nombre de limites.

Couleur, Nature, Ordinateur De Bureau

Le DEET est toxique pour l’homme et pour l’environnement.

Une alternative novatrice

Dans le marché des anti-moustiques, un certain nombre de projets novateurs voient le jour chaque année. Si la plupart sont inefficaces, à l’instar des applications pour iPhone, d’autres méritent l’intérêt des populations.

Parmi les alternatives anti-moustiques novatrices, le Moskitofree tire clairement son épingle du jeu. En effet, l’appareil est totalement naturel et peut donc être utilisé par toutes les populations. De plus, il a passé avec succès le test de la cage de l’OMS et prouve donc de manière certaine son efficacité. Il protège à la fois des moustiques traditionnels et des moustiques tigres. C’est donc une alternative intéressante pour ceux qui souhaitent se protéger efficacement tout en respectant leur santé et leur environnement.

Moustique tigre et maladies… attention danger !

S’il est important de se protéger efficacement des moustiques tigres, ce n’est pas uniquement une question de confort. Certes, leurs piqûres, à l’instar de toutes les piqûres de moustiques, sont dérangeantes. Mais, ce qui rend la protection indispensable, ce sont surtout les nombreuses maladies graves que peuvent propager cette espèce de moustiques.

Des cas de dengue et de chikungunya ont été rapportés en France métropolitaine … protégez-vous !

S’il n’est pas responsable du paludisme, le moustique tigre est néanmoins le vecteur privilégié des maladies « arboviroses ». Ces maladies, potentiellement graves et mortelles, sont précisément la dengue, le Zika et le chikungunya. Si dans la majorité des cas ces infections peuvent être traitées, elles n’ont cependant pas de protocole médical défini. De plus, il existe des variantes graves qui peuvent entraîner la mort.

Par conséquent, il convient de ne pas jouer à la roulette russe et de se prémunir, efficacement, des attaques meurtrières des moustiques tigres.

Depuis quelques années, le moustique tigre colonise peu à peu le territoire continental français. S’il est illusoire d’essayer de le combattre, il faut néanmoins se protéger efficacement pour éviter les piqûres. En effet, le moustique tigre est vecteur de maladies graves. Pour cela, il faut soit opter pour des produits chimiques dangereux, soit opter pour la solution sans danger qu’est le moskitofree.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

db07eb2a5fdd2f10d8bb66ab1653392aOOOOOOOOO
%d blogueurs aiment cette page :