En savoir plus sur les moustiques et nos solutions anti-moustiques

FOIRE AUX QUESTIONS

AVEZ-VOUS RÉELLEMENT TRAVAILLÉ AVEC L'INSTITUT PASTEUR ?
Afin de vérifier et valider l’efficacité de nos Moskitofree, nous avons réalisé une série de tests à l’Institut Pasteur du Maroc, à Casablanca, en Juin 2016, sous la supervision du Professeur M’hammed Sarih, spécialiste en parasitologie et maladies vectorielles et membre du Comité Scientifique et Technique de l’Institut Pasteur du Maroc. Le test utilisé appelé « test de la cage », a été défini par l’OMS et adopté comme référence par les pays de la Communauté Européenne pour mesurer l’efficacité des produits anti‐moustiques. Les tests ont été réalisés avec des moustiques Aedes Culex, uniquement femelles, car ce sont les seuls qui piquent. La cage mesure 40 x 40 x 40 cm. Il s’agit d’une sorte de moustiquaire, possédant une face à travers de laquelle il est possible de passer le bras sans que les moustiques ne sortent. La cage est remplie de 50 moustiques affamés 48h avant le test.
 
Les volontaires testés sont des hommes et femmes d’origines et nationalités différentes, âgés entre 27 et 58 ans, présentant différents types de peau ( couleur, peau normale, peau grasse, peau sèche, peau sensible, …) Les volontaires placent successivement leur main dans la cage. La durée d’exposition est au maximum de 10 minutes. Le test de la cage est le test le plus extrême car il exige des conditions qui ne sont pas celles d’une exposition normale aux moustiques. Les moustiques sont affamés deux jours avant l’expérience, sont au nombre 50 dans une cage de 40 cm par 40 cm et sont tous des femelles. Les résultats ont montré une efficacité totale de l’appareil Moskitofree sur tous les volontaires testés.
POURQUOI LES MOUSTIQUES PIQUENT-ILS ?

Parmi les 3.500 espèces seules 200 piquent. Ce sont les femelles qui piquent, pour satisfaire leur besoin de protéines qui leur permettront ensuite de développer leurs œufs; elles vont trouver ces protéines dans le sang de leurs victimes, en général des vertébrés, (oiseaux, mammifères…) et en particulier l’être humain.

POURQUOI LES MOUSTIQUES SONT-ILS VECTEURS DE MALADIES ?

Ce que l’on sait de manière certaine, c’est que la chaleur du corps humain attire les moustiques (30-37°C delta de température idéal pour un moustique). Le moustique repère sa cible grâce à son odorat, et son système olfactif est capable de déceler une odeur à plus de 10 mètres de distance. Outre le dioxyde de carbone, il peut être attiré par la présence d’acides gras comme l’acide butyrique, l’acide lactique ou d’autres substances à l’odeur d’ammoniaque, émis par la respiration émanant des pores de la peau.

Autre odeur incriminée : celle des urines, en particulier celles contenant des œstrogènes pour les femmes au milieu de leur cycle menstruel…

LES RÉPULSIFS ANTI-MOUSTIQUES CLASSIQUES SONT-ILS SANS RISQUES POUR LA SANTÉ ?

Vous trouverez bien sûr de nombreuses solutions anti moustiques disponibles dans le commerce, mais certaines solutions utilisent des produits chimiques qui ne sont pas neutres comme le DEET. Le DEET, déconseillé aux femmes enceintes et aux nourrissons, a été mentionné dans de récentes études soulignant qu’une possible toxicité « mérite d’être explorée », selon les chercheurs, en particulier lors d’une utilisation combinée avec des insecticides.

LES REPULSIFS ANTI MOUSTIQUES NATURELS ALTERNATIFS SONT-ILS TOUS EFFICACES ?

60 millions de consommateurs a récemment pointé du doigt plusieurs produits anti moustiques naturels sur le marché, dont l’efficacité n’a pas été prouvée pendant leurs tests, tout comme les nouvelles solutions alternatives, comme les applications pour iPhone qui ne sont crédités d’aucune crédibilité scientifique à ce jour.

COMMENT FONCTIONNE LA TECHNOLOGIE MOSKITOFREE ?

Nous nous sommes intéressés à de multiples études cliniques démontrant l’attirance des moustiques par une molécule odorante. L’équipe de John Carlson, à l’Université Yale et celle de Laurence Zwiebel, à l’Université de Nashville, démontrent que les moustiques sont particulièrement sensibles à des composants de l’odeur humaine. Il est donc possible à partir de ces travaux de concevoir une solution qui inhibera les récepteurs olfactifs en jeu dans la détection des odeurs humaines, et par conséquent protéger l’homme des moustiques en totale innocuité.

A partir de ces travaux publiés, nous avons conçu une solution innovante qui inhibe les récepteurs olfactifs du moustique dans la détection des molécules odorantes dégagées par l’être humain, le rendant complètement invisible aux moustiques.

Apprenez en plus sur notre technologie
EST CE QUE VOTRE TECHNOLOGIE A ÉTÉ TESTÉE EN LABORATOIRE ?

Afin de valider et vérifier l’efficacité du moskitofree, nous avons réalisé une série de tests à l’institut Pasteur de Casablanca. Le test considéré est assimilé au test de la cage. Ce test a été défini par l’OMS et adopté comme référence par les pays de la Communauté Européenne pour mesurer l’efficacité des produits anti‐moustiques.

Le test de la cage est le test le plus extrême car il exige des conditions qui ne sont pas celles d’une exposition normale aux moustiques. Les moustiques sont affamés deux jours avant l’expérience, sont au nombre 50 dans une cage de 40 cm par 40 cm et sont tous des femelles.

Les résultats ont montré l’efficacité des appareils Moskitofree.

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE LE MOSKITOFREE SOLO ET FAMILY ?

moskitofree Solo est un anti-moustiques personnel et portable qui se porte autour du cou, idéal pour vos promenades ou randonnées en famille.

moskitofree Family Edition, au design ergonomique, protège une superficie maximale de 18m2, suffisante pour protéger des moustiques une pièce à vivre, une chambre, une cuisine…

Découvrez le moskitofree solo & family